Règles sur création de personnages

Rendez-vous au Titty Tequila club !

Modérateur: Brain.Salad

Messagepar helon » Ven Oct 02, 2009 5:59 pm

Même s'il n'est de questions bêtes que celles qui ne sont posées, je crains parfois de demander un renseignement se trouvant peut être ailleurs sur le forum.

Et alors, on va pas te jeter la pierre pour ça :P
Pis ça me fait plaisir de radoter :D

Et pour répondre à ta question, ouai ya du monde au Titty, faut voir la serveuse en même temps :wink:
La volonté c'est de regarder la Mort dans les yeux en lui signalant qu'elle a la braguette ouverte. Brain Salad - Sable Rouge
La direction s'excuse pour les fautes d'orthographe commises
Avatar de l’utilisateur
helon
 
Messages: 659
Inscription: Sam Déc 30, 2006 2:12 am
Localisation: Derrière l'écran de MJ

Messagepar krater » Mar Jan 05, 2010 12:37 pm

Bonjour,

Je profite de ce sujet pour vous exposer les deux concept de personnages proposé par ma chérie multiclassée joueuse pour ma prochaine partie. Peut être pourrez vous m'aider à formaliser dans les règles les pouvoirs car bien sur elle a choisi des concept loi du simple "blast".

Concept 1 :
Le personnage possède des pouvoirs liés aux animaux, a savoir un contrôle des animaux à proximité (pouvoir 1) et une communication avec les animaux. Comme limitation, elle est constamment en train d'attirer les animaux à elle (problème de discrétion et de sociabilité, étant toujours entouré de vermine qui tourne autour).
Je pensais limiter le pouvoir de contrôle par la durée, la possibilité de ne donner qu'un ordre simple à la fois et l'impossibilité de contrôler trop d'animaux en même temps, qui de toute façon conserverons leur instinct (il n'iront pas à la mort sur simple ordre du personnage). De plus, elle sera limité par la présence d'animaux dans les environs du personnage. Pour ce qui est de la communication, j'envisage l'utilisation de la durée et de la portée
Je ne sais pas encore comment se répartiront les points mais cela vous semble correct ?

Concept 2 :
J'avoue que j'ai plus de mal à définir ce concept de manière concrète. L'idée se base sur un discussion avec une biologiste qui nous parlait d'une espèce de limace qui pouvait bouffer une algue et assimiler son adn pour faire de la photosynthèse.
Le principe est que le personnage peut assimiler l'adn d'un être vivant et lui voler ses particularités. Je pensais utiliser la table de durée pour limiter dans le temps les effets du pouvoir, et ne permettre que d'assimiler une particularité à la fois. Cependant je craint qu'elle ne mette tous ses points dans ce pouvoir et qu'elle utilise ce principe pour pallier à toutes les situations sans possibilité de contrôle de ma part (se trimballant avec une cartouchière remplit de tube a essais plein d'ADN) Vous connaissez un moyen de synthètiser tout ca dans les règle ou un modèle dont je puisse m'inspirer ?

merci à vous
krater
 
Messages: 42
Inscription: Mer Mai 28, 2008 2:21 pm

Messagepar Taliesin » Mar Jan 05, 2010 2:47 pm

Hello,

Je suis dans le coin, je réponds :



Concept 1 :
Le personnage possède des pouvoirs liés aux animaux, a savoir un contrôle des animaux à proximité (pouvoir 1) et une communication avec les animaux. Comme limitation, elle est constamment en train d'attirer les animaux à elle (problème de discrétion et de sociabilité, étant toujours entouré de vermine qui tourne autour).
Je pensais limiter le pouvoir de contrôle par la durée, la possibilité de ne donner qu'un ordre simple à la fois et l'impossibilité de contrôler trop d'animaux en même temps, qui de toute façon conserverons leur instinct (il n'iront pas à la mort sur simple ordre du personnage). De plus, elle sera limité par la présence d'animaux dans les environs du personnage. Pour ce qui est de la communication, j'envisage l'utilisation de la durée et de la portée
Je ne sais pas encore comment se répartiront les points mais cela vous semble correct ?


En effet, je ferais 2 pouvoirs :

Invocation animal :
Jet de D : Plus la demande du masque est difficile à réalisé, plus le jet est difficile.
Limitation : Que des animaux présents dans les parages.
Caractéristiques : Air d'effets, Temps, Score moyen de la meute.

Je pense qu'il vaut imaginer cette invocation en meute, plutôt qu'en nombre de spécimen, si tu ne veux pas voir le personnage passer son temps au Zoo car à la dernière invocation, il n'a pu ramener que 2 mouches.

Invocation animal 6 : Air d'effets 4, Temps 4, Score moyen 4.
Le personnage invoque tous les animaux possibles pour couvrir sa fuite face à des assassins. L'Air d'effets est la zone touché par l'appel. Le MJ considère qu'il n'y a que des moineaux des rats (Combien? on s'en fout, l'ensemble à 4 en 'Gêner des méchants').
Difficulté du jet : Action pas trop difficile à réaliser : 3.
Les animaux gênent donc les assassins le temps de l'invocation ou le temps que ceux-ci dégomme pour 4 'Energie' de moineau.

Empathie animal :
Difficulté : Niveau sauvage de l'animal. Plus facile d'approcher un chien dressé qu'un tigre de Sibérie, sans se faire mordre.
Limitations : Un animal.
Caractéristiques : Distance max/Durée/Nombre de cibles/ Air d'effet/ Niveau de l'ordre.
Niveau de l'ordre: Utilise la table de difficulté pour estimer la limite d'obéissance de la bébête. Répondre à une question, facile, risquer sa vie, surhumain...

Empathie animal 6 : Distance : 4, Durée : 4, Niveau de l'ordre : 4.
Contrôle un animal dans la limite de la distance. A la fin de la durée, il faut redonner des ordres ou rendre la liberté à l'animal. Si la demande mets en danger la bestiole, celle-ci peut faire un jet de résistance contre difficulté 4 pour y résister.


Concept 2 :
J'avoue que j'ai plus de mal à définir ce concept de manière concrète. L'idée se base sur un discussion avec une biologiste qui nous parlait d'une espèce de limace qui pouvait bouffer une algue et assimiler son adn pour faire de la photosynthèse.
Le principe est que le personnage peut assimiler l'adn d'un être vivant et lui voler ses particularités. Je pensais utiliser la table de durée pour limiter dans le temps les effets du pouvoir, et ne permettre que d'assimiler une particularité à la fois. Cependant je craint qu'elle ne mette tous ses points dans ce pouvoir et qu'elle utilise ce principe pour pallier à toutes les situations sans possibilité de contrôle de ma part (se trimballant avec une cartouchière remplit de tube a essais plein d'ADN) Vous connaissez un moyen de synthètiser tout ca dans les règle ou un modèle dont je puisse m'inspirer ?


Proposition
Clone ADN :
Copie un potentiel en absorbant l'ADN d'une cible.

Difficulté : Dépend de l'éloignement entre l'ADN cloné et le masque. Il est plus facile d'augmenter sa masse musculaire que de donner des bourgeons.

Limitation : Absorber de l'ADN.

Caractéristiques : Point max à répartir entre les potentiels copiés, Durée.

Tout d'abord, pour éviter un pouvoir générique, je n'autorise que la copie de potentiels (seules caractéristiques génétiques), les talents étant des acquis (par apprentissage) et les pouvoirs n'ayant pas forcement des origines génétiques. Cette remarque dépend évidement du MJ. :wink:

L'absorption d'ADN est une limite. Crois-moi, le personnage fera bien moins de chose qu'une copie génétique à distance. Puis, de nombreuses questions en découlent : comme le personnage se fournit-il cet ADN ? S'il se balade avec des fioles, qu'es-ce qui lui garantie de ne pas les perdre ou les détruire... Pas sûr que ces fioles soient assez solides pour résister à un coup de blast… :twisted:

Lors de la copie d'un potentiel, au MJ de dire si celui-ci est à 2 (minimum légal) ou à 0 (désolé, il est impensable de dire qu'un humain est un potentiel 'paire d'ailes' à 2).

Par exemple :
Clone ADN 6 : Points Max 6, Durée 6.
Le personnage décide d'augmenter sa force et de cloner des ailles, qu'il a, pour le moment, à 2 & 0. Il réussit ses 2 jets, un de difficulté 2, pour augmenter sa force, et un de difficulté 4, pour avoir des ailles.
Ce qui donne :
Force de Frappe : 4 (2+2)
Paire d'ailes (Mobilité) : 4 (0+4).
Si le personnage veut en plus des ventouses au doigt, il va devoir réussir un nouveau jet de D, et prendre des points dans ses potentiels déjà augmenté par son pouvoir.

En espérant que ces qq propositions puissent t'aider.
Taliesin, Le barde qui enseigne à El Ojo. :P
Avatar de l’utilisateur
Taliesin
 
Messages: 80
Inscription: Lun Jan 08, 2007 2:21 pm
Localisation: Brest - Bout du monde.

Messagepar Truhl » Mar Jan 05, 2010 2:59 pm

Salut krater.

Pour le pouvoir sur les animaux, je rajouterais une difficulté selon le degré de complexité de l'animal (mouche=1 éléphant=10 par exemple) ce qui l'éviterait d'être entourée constamment par la ménagerie du cirque Pinder. Faut voir aussi que tous les animaux ne sont pas présents à San Sepulcro. Pour le reste ça me semble correct, et de toute façon tu devrais essayer de pousser le concept au maximum pour voir ce qu'elle pourrait te sortir et éviter de te retrouver avec une situation ingérable. Tu peux aussi lui imposer une empathie poussée qui lui donne des malus ou lui fait perdre de la passion si elle envoie délibérément des animaux à l'abattoir. Ca devrait la calmer et ajouter un plus sympa niveau rp.


Pour le pouvoir d'assimilation, c'est plus compliqué mais de toute façon, dis toi que ce n'est pas parce qu'elle assimile un pouvoir qu'elle le maitrisera (elle pourrait cracher du feu sans se blesser mortellement?) et sinon tu peux aussi imposer une difficulté selon la nature du pouvoir qu'elle chercherait à copier. Tu peux aussi imposer un 'cooldown' l'empêchant de cumuler les pouvoirs, quitte à en faire une limite destructrice, ce qui ne la lèsera pas trop sur ses possibilités, les points gagnés servant à mettre ce cooldown en place. De plus, l' aspect rp n'en sera que plus marrant. Elle aura un pouvoir puissant mais aussi un risque en en abusant, ce qui lui donnera une certaine responsabilité.


Voilà, tiens nous au courant.


Et tant que je suis là, je voudrais en remettre une couche au sujet des personnages présentant des pouvoirs de mutation. En relisant le ldb, je me suis dit qu'après tout, un personnage très puissant aura une composante de temps, les autres points étant répartis dans ses potentiels de corps.

Mais prenons Hellboy, comment on pourrait le traduire en termes de jeu? Il n'a pas de pouvoir à proprement parler, c'est sa nature d'être comme ça. Peut-on envisager un pouvoir qui lui modifierait passivement ses potentiels? J'ai l'impression qu'il y a un vide au niveau des règles pour ces cas de figure...
Genuine quality might power 'n true since 1982
Truhl
 
Messages: 81
Inscription: Dim Aoû 23, 2009 2:34 pm
Localisation: Bordeaux

Messagepar krater » Mar Jan 05, 2010 3:09 pm

euh je vais passer pour un con (ce sera pas la première fois :P ) mais qu'est ce que tu entend par cooldown, j'imagine que je connais le concept qu'il y a derrière ce mot, mais je n'ai jamais du l'employé, donc ben je fais pas le lien...

sinon merci pour les idées et proposition, je vais regarder ça a tête reposer, mais ça a l'air de correspondre a nos besoin, merci beaucoup
krater
 
Messages: 42
Inscription: Mer Mai 28, 2008 2:21 pm

Messagepar dampyre » Mar Jan 05, 2010 3:45 pm

"Cooldown" peut se traduire par "temps de rechargement".

C'est un concept que l'on a abordé il y a un moment, en utilisant une table de temps abâtardie (et inversée) pour représenter le temps nécessaire au rechargement du pouvoir après usage.
A savoir aussi que d'autres propositions du genre ont été faites. Je me souviens par exemple que ma tomate favorite (et son fabuleux Pigeon Boy) utilise un système qui prends en compte le total de la durée du pouvoir. Un truc du genre "tu as 40 min d'utilisation, si tu utilises ces 40 min, il te faut attendre 40 min avant de réutiliser ton pouvoir. Si tu utilises 20 min ton pouvoir, que tu te reposes 10 min et que tu réutilises ton pouvoir pendant 10 min, il te faut attendre 20 minutes pour retrouver le plein potentiel de ton pouvoir. Cela dit, dans ce cas précis, tu as encore 20 minutes de pouvoir sous le pied."
Il y avait aussi une option avec malus supplémentaire en cas de dépassement de la durée (mais il me semble que c'était toujours dans la version de la tomate. Tu m'arrêtes si je me trompe, hein ?).
Option 1: On a qu'une vie, autant en profiter à fond.
Option 2: Tant que tu as mal, c'est que tu es vivant. Il y a des jours où mon cerveau me rend TRÈS vivant...
Avatar de l’utilisateur
dampyre
 
Messages: 438
Inscription: Mer Oct 31, 2007 8:04 pm
Localisation: Thônes

Messagepar helon » Mar Jan 05, 2010 11:06 pm

Salutations krater :D

Pour le premier personnage je propose que de ne faire qu'un seul et unique pouvoir : celui de commander aux animaux, l'empathie animale étant intégrée à un potentiel de de figure au dessus de 5. Je m'explique, à moins de rencontrer une espèce super intelligente, la vache de base n'a pas un vocabulaire extrêmement étendu (ya quoi, Meuh long et Meuh court ?) et encore, même si on tombe sur un spécimen extraordinaire, il faut encore qu'il réussisse à comprendre toutes les subtilités du langages, comme l'abstrait par exemple, on peut oublier les longues soirée à discuter de la philosophie sartrienne avec un condor. Donc est-ce que ça vaux la peine de faire un pouvoir pour une communication qui va durer rarement plus de 30 secondes, pas selon moi en tout cas.

Finalement on devrait arriver avec ça :
[Figure] Empathie animale 6

Contrôle des animaux 6 (Air d'effet 4, Poids 4 Temps 4)
Limitation : attire constamment les animaux à elle (2)
l'air d'effet est bien entendu là pour savoir jusqu'où un animal peut être commandé, le poids sert à savoir la quantité d'animaux qui peuvent être contrôlé (on ne commande pas forcément à un seul type d'animal, une horde de pleins de créatures différentes ça peut être aussi classe) et enfin le temps pour savoir combien de temps un animal pourra suivre un ordre de faire quelque chose qu'il ne ferait pas naturellement comme "fait une ronde" ou "espionne cet homme"


Pour le second concept, j'ai pas encore d'idée qui me plaise entièrement, mais ça va venir

Mais prenons Hellboy, comment on pourrait le traduire en termes de jeu? Il n'a pas de pouvoir à proprement parler, c'est sa nature d'être comme ça. Peut-on envisager un pouvoir qui lui modifierait passivement ses potentiels? J'ai l'impression qu'il y a un vide au niveau des règles pour ces cas de figure...

Pas du tout, faut juste lui mettre un potentiel de corps au dessus de 5 vu que ce n'est pas un pouvoir et qu'il n'est pas humain

@dampyre
Toutafé mon cher Thierry, je vais même préciser votre remarque par un copier/coller honteux de mon poste d'origine :
Pour la recharge, un truc tout simple : le temps d'utilisation du pouvoir qu'on sert de temps de recharge au pouvoir (le tout comparé à la table du temps). Si le personnage veux utiliser son pouvoir avant qu'il soit rechargé, ils subira autant de malus que le temps qu'il lui restait à attendre.
Exemple : Pigeon Boy, nouveau super héros dans San Sep' possède un pouvoir de vol à 6 (T6 V6) il fait sa ronde journalière d'1 heure (6) autour de son quartier. Donc s'il veux réutiliser son pouvoir sans malus, il devra attendre 1 heure. Mais une dizaine de minute (4) plus tard Pigeon Boy entend un cri, il décolle aussitôt mais cette fois le jet pour voler ne se fera pas avec une valeur de 6 mais avec un malus de (6-4=) 2 pour n'avoir pas s'être reposé suffisamment

A vous les studios !
La volonté c'est de regarder la Mort dans les yeux en lui signalant qu'elle a la braguette ouverte. Brain Salad - Sable Rouge
La direction s'excuse pour les fautes d'orthographe commises
Avatar de l’utilisateur
helon
 
Messages: 659
Inscription: Sam Déc 30, 2006 2:12 am
Localisation: Derrière l'écran de MJ

Messagepar Truhl » Mer Jan 06, 2010 8:58 am

helon a écrit:
Pas du tout, faut juste lui mettre un potentiel de corps au dessus de 5 vu que ce n'est pas un pouvoir et qu'il n'est pas humain



Donc au final il se retrouve sans pouvoir, mais c'est logique. Par contre, les points non dépensés à cette fin se retrouvent où? Pas en potentiel quand même?
Genuine quality might power 'n true since 1982
Truhl
 
Messages: 81
Inscription: Dim Aoû 23, 2009 2:34 pm
Localisation: Bordeaux

Messagepar helon » Mer Jan 06, 2010 12:27 pm

Ba si justement, en même temps Hellboy est loin d'être un personnage de base (la preuve, ya qu'à comparer son alter ego - Ammo - avec un perso de base....)
Et si, Hellboy a des "pouvoirs", son arme par exemple c'est limite un canon portable, ya son bras droit qui a un certain effet sur les démons si je me souviens bien, sinon ya toujours les pouvoirs du genre "sens du combat" etc...
Dernière édition par helon le Lun Aoû 09, 2010 12:39 pm, édité 1 fois.
La volonté c'est de regarder la Mort dans les yeux en lui signalant qu'elle a la braguette ouverte. Brain Salad - Sable Rouge
La direction s'excuse pour les fautes d'orthographe commises
Avatar de l’utilisateur
helon
 
Messages: 659
Inscription: Sam Déc 30, 2006 2:12 am
Localisation: Derrière l'écran de MJ

Messagepar Rom1 » Mer Jan 06, 2010 1:06 pm

Il est clair cependant qu'Huma ne gère pas les persos dont les pouvoirs ne sont "que" des Potentiels surhumains (par une distribution des points de pouvoir vers les Potentiels, par ex).
Un Hulk est plutôt dur à faire, puisque par définition qd il va s'agir de dépenser les points de talent consacrés aux pouvoirs, ben on saura pas trop quoi y mettre.
Rom1
 

Messagepar Truhl » Mer Jan 06, 2010 2:15 pm

Encore là ça va, c'est une mutation comme le Highlander du supplément Wonderlondres, donc on a une idée, mais pour recréer un perso du genre Jakita Wagner...

Mais bon je pense plutôt utiliser un système de 'mutation' en considérant que le pouvoir n'est pas actif en permanence.
Genuine quality might power 'n true since 1982
Truhl
 
Messages: 81
Inscription: Dim Aoû 23, 2009 2:34 pm
Localisation: Bordeaux

Messagepar Le-singe-de-l'espace » Mer Jan 06, 2010 2:34 pm

Personnellement pour ce genre de personnages, je permets au joueurs de mettre leurs points de Pouvoirs dans leurs Potentiels ou en Énergie mais avec un prix deux fois plus élevés (après tout, les points de Potentiels coutent deux fois plus chers lorsque l'on veut les monter avec de l'expérience).

Après, ça peut devenir un peu trop puissant aussi, à toi de freiner tes joueurs (ou pas...). :roll:
Le-singe-de-l'espace
 
Messages: 15
Inscription: Ven Aoû 31, 2007 12:12 am

Messagepar Truhl » Mer Jan 06, 2010 2:58 pm

Ca me parait pas mal. Je ferai le test, et puis je trouve que c'est pas si bourrin sachant qu'ils n'ont pas de pouvoir en particulier. Ils restent vulnérables.
Genuine quality might power 'n true since 1982
Truhl
 
Messages: 81
Inscription: Dim Aoû 23, 2009 2:34 pm
Localisation: Bordeaux

Messagepar krater » Jeu Jan 07, 2010 1:52 am

Hello, merci pour votre aide.
A priori on se dirigera vers le concept d'absoption d'ADN.

Je voulais savoir un truc, car je n'ai pas trouvé dans le livre. Il y a une limite dans le nombre de point à dépenser dans les pouvoirs à la création ?
On est en train de créer le personnage et elle à choisit 12 points pour le pouvoir plus 4 points de création libre plus 2 points issues des handicaps pour donc un total de 18 :shock:
Ca me parait beaucoup, mais en lui expliquant un peu mieu les règles elle semble comprendre l'utilité des points de passions et d'énergies, du coup . Au niveau des talents de pouvoir, elle pensait diviser ses pouvoirs en trois : absorption d'ADN, arme naturel et régénération.
Une autre question, une arme naturelle comme une queue (de type scorpion) offre t'elle aussi un point de limitation, ca me semble étrange qu'un pouvoir soit aussi une limite, mais il y a, dans les exemples de limitation, les ailes disgracieuses donc je me trompe peut-être.

Toujours l'ADN, sa soeur, biologiste, lui trouve plein de petites bestioles avec plein de particularités différentes comme des bactéries immunisées au souffre ou autre. Pour ce genre de particularité, on considère aussi que c'est des potentiels ? De même pour la respiration aquatique issue de l'assimilation de l'ADN d'un Mérou et dont on à pris les branchies ? L'ensemble de ces particularité en jeu sont géré par des pouvoirs mais pas nécessairement par ces être, c'est plutôt un potentiel.

Truhl, tu pourrais me dire comment tu vois la limite destructrice :
Tu peux aussi imposer un 'cooldown' l'empêchant de cumuler les pouvoirs, quitte à en faire une limite destructrice, ce qui ne la lèsera pas trop sur ses possibilités, les points gagnés servant à mettre ce cooldown en place. De plus, l' aspect rp n'en sera que plus marrant. Elle aura un pouvoir puissant mais aussi un risque en en abusant, ce qui lui donnera une certaine responsabilité.

Car ça collerai avec le désavantage "bombe à retardement" ? L'idée que je voyais c'est utiliser une sorte d'échelle. Plus on prend de particularité en même temps, et pour longtemps, plus on risque des effets secondaires gênant. Plus on monte sur l'échelle, plus les effet sont puissants et (pourquoi pas) irréversible. Par exemple la particularité souhaitée n'est pas celle obtenue, le personnage gagne une particularité gênante temporaire ou définitive (avoir des antennes de fourmis, alors qu'on souhaitait profiter de la carapace de chitine, les antennes restent en place même au-dela de la durée, mais sans aucune faculté)

L'explication des différents pouvoirs est en elle même assez logique, ses cellules sont suffisamment instable pour recopier un ADN étranger, très jeune lors de l'apparition de son pouvoir un scorpion l'a piquée et son corps a assimilé l'ADN, générant des plaques de chitine disgracieuse sur son corps (sans bonus d'armure) et une queue. La régénération provient aussi de la capacité d'assimilation de ses cellules qui assimile l'ADN et créées des cellules du corps de base.

Le second personnage qui sera joué devrait être un hydrokynesiste ou terrokynesiste (manipulation de la terre) habité par un démon d'où proviennent ses pouvoirs. On est en train de définir un contrat entre les deux entité, chacune trouvant son intérêt dans la symbiose (pour le démon, un corps d'accueil, et pour l'humain, des pouvoirs, et selon l'historique, c'est une espèce de tradition ou de devoir familiale). Parfois le démon prendra le contrôle, dans ce cas, je jouerai le démon, je pense le faire intervenir selon les terme du contrat, mais aussi si le perso abuse de ses pouvoirs, ou s'il est en danger par exemple (le démon a un instinct de conservation). En plus, le démon aura sûrement une limitation de type soif de sang ou de chair ou quelque chose du genre. A voir comment il gère cela avec l'agence.
Selon le concept, le démon ne peut pas "s'échapper" du corps de l'humain, car il est scellé et que sans corps, il meurt. Dans ce cas, on utilise quand même la méthode "artifice et gadget" ?
Je n'ai pas encore le détail des pouvoirs, car le personnage est en gestation, mais je ne manquerai pas de vous tenir au courant.

Je devrais faire jouer, samedi, la campagne Zack d'Humanyzyne 1, puis ensuite, selon comment prend la sauce, continuer vers la campagne officielle avec d'autres joueurs en plus qui eux seront des bleues dans l'agence.

krater
krater
 
Messages: 42
Inscription: Mer Mai 28, 2008 2:21 pm

Messagepar Truhl » Jeu Jan 07, 2010 2:33 pm

Il me semble que 15 est la limite, comme tout dans le jeu.

Les limitations liées aux déformations physiques sont en fait un potentiel de figure à 1. Posséder une queue de scorpion ou des plaques chitineuses est plutôt handicapant dans les relations sociales. Tu peux en faire un désavantage à la limite si ces sequelles sont temporaires.

Pour ce qui est de voler ou respirer sous l'eau, il s'agit de talents. Ca n'est pas inné puisque lié au pouvoir.

Pour la limite destructrice, ce que je vois c'est que si elle absorbe des adn différents sans que son corps ait pu s'en débarrasser au préalable, il s'en résultera une réaction particulièrement néfaste au niveau de son organisme. Ses organes pourraient s'atrophier, son système immunitaire se retourner contre elle, ce genre de choses. En plus, des séquelles pourraient apparaître, externes ou non. Ca permettra un effet plus dramatique pour les scènes où elle sera obligée d'abuser de son pouvoir au risque de perdre sa santé. Plus son pouvoir est grand, plus les risques le sont. Mais par contre en cas de réussite, on pourra considérer qu'elle a pu cumuler les différentes propriétés qui l'intéressaient et devenir temporairement très puissante. Mais qu'elle garde à l'esprit que le risque est toujours très élevé, ça lui permettra de jouer son perso de façon plus agréable.

Tu peux éventuellement lui fournir un sérum qui permettrait d'éliminer l'adn plus rapidement, mais qui lui ôtera quelques points d'énergie en contrepartie. Pour les cas d'urgence.

Tu peux aussi lui donner le désavantage bombe à retardement en imaginant qu'elle pourrait peu à peu devenir dangereuse, son sang pourrait muter en un poison, elle pourrait se mettre à nourrir un goût pour le meurtre ou que sais-je, dans la mesure où les conséquences sont potentiellement graves pour elle mais aussi pour les autres. Mais pas juste esthétiques, ça me parait trop faible comme contrepartie. Mais tout ça cumulé me semble beaucoup, surtout pour un premier perso.

Mais j'approuve complètement ce genre de concept bien différents des sempiternels lanceurs d'éléments façon X-Men, que mes joueurs ont un peu trop tendance à privilégier.

Pour le personnage possédé, ce n'est pas un artifice vu que si le perso meurt, le démon aussi. Ou alors tu parles de la méthode de création comme pour Steel Gray(je suppose que lorsque le démon prend le contrôle, le corps se voit renforcé), mais je ne la maîtrise pas du tout, je ne la comprends pas bien. Je laisse aux experts le soin d'expliquer tout ça, ce qui m'intéresse beaucoup, au passage.
Genuine quality might power 'n true since 1982
Truhl
 
Messages: 81
Inscription: Dim Aoû 23, 2009 2:34 pm
Localisation: Bordeaux

PrécédenteSuivante

Retourner vers Humanydyne.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron