[MJ] - résumé de ma campagne

Modérateurs: Neko, kristoff, Brain.Salad, Florrent

[MJ] - résumé de ma campagne

Messagepar Jerem » Mer Sep 28, 2011 12:24 am

Bonjour,

je vous fais un petit résumé de ma campagne Zcorps en espérant que ca donne des idées à d'autres MJ ou que l'on m'en suggère pour la suite.
D'abord, je précise que j'ai plein de joueurs : 8. Heureusement pour moi, ils sont pas tous présents à chaque séance. Par contre, ca génère pas mal d'incohérences dans la suite des aventures, et parfois ils réapparaissent dans des scenarii avec des explications un peu tirées par les cheveux.
Ensuite, j'ai choisi de commencer au début, semaine 1 avec Open All Night parce que je trouve que la storyline est vraiment intéressante et j'essaie d'entrainer mes joueurs dans le techno-triller.

1) OPEN ALL NIGHT :
les persos (basés sur les archétypes pour cette première aventure, les joueurs ne savaient pas de quoi parlait le jeu)
Jack Pleasance : Chasseur de prime grande gueule à la poursuite d'un fugitif qui ne s'est pas présenté auprès de son contrôleur judiciaire, un certain Rattlesnake.
Billy Bob : chanteur de country local, fait le tour des clubs entre Topeka et Kansas City en espérant ramasser un maximum de contrats. Mais pour l'instant dine au restaurant.
Mark : un jeune geek, qui cherche à comprendre ce qui a foiré lors de son dernier match de bowling ici même.
Cristal : Miss épi de maïs et barmaid du Bowling paradise, un producteur véreux lui a promis un beau contrat à Hollywood et elle effectue ses derniers jours de travail avant d'avoir de quoi se payer le voyage.
Rattlesnake : un biker en fuite qui vient de braquer une épicerie et dont le complice s'est fait descendre. Il est caché dans le coffre de sa voiture. Il arrive en dernier dans le club.

Tout démarre sur les chapeaux de roues. Jack reconnaît immédiatement Rattlesnake, dès que ce dernier passe la porte et l'arrête. Au même moment, une voiture percute la vitrine, la plupart des gens sont paralysés. Le chauffeur est visiblement mort. Le shérif est appelé ainsi qu’une ambulance. A son arrivée, il charge son adjoint Cody des basses besognes, ce dernier se souvient de Crystal qu’il a tenté de draguer un soir. Personne ne fouille le cadavre du chauffeur et il est mis à la chambre froide. Rattlesnake est toujours menotté dans la grande salle de restaurant.
Plus tard, Josh et Stan chassent les junkies, mais Stan est blessé et Crystal s’infecte en essayant de le soigner. Une coupure de courant s'en suit, et le chauffeur zombiefié (Buttler) passe à l'attaque, Cody l'adjoint du shérif est tué.
Jack intervient et liquide Buttler, mais Greg et Billy Bob en ressortent couvert du sang de Buttler, le shérif quant à lui est en fuite dans les champs.
Stan, le patron se retrouve isolé, tous les clients sont mis à l’étage. Une inspection sordide mais discrète commencent, plusieurs personnes sont contaminées, parmi lesquels Crystal et Billy Bob qui s’empressent de cacher leurs symptômes aux autres. Les premiers malades sont éliminés discrètement par Jack et Rattlesnake, les deux anciens adversaires sont devenus des alliés.
Ils captent un message radio sur la cb du shérif indiquant la procédure d’évacuation par l’aéroport de Kansas City. Puis devant l’arrivée en masse des zombies, ils fuient en passant par les toits pour rejoindre les voitures, abandonnant tous les autres clients, écrasant les zombies avec leur van pour se frayer un passage jusqu'à l’autoroute. Ils ont avec eux des journalistes, Tracey et son cameraman.
Puis ils s’arrêtent à l’épicerie de Duffy, ou ils le convainquent de quitter les lieux avec eux. Une petite altercation avec un gang latinos et chacun part de son côté. Mais, le groupe ne sait pas dans quelle direction aller, ils prennent les petites routes et se perdent, pour finalement débarquer dans le parc perdu de l’université indienne. Ils y rencontrent le doyen, seul personne présente à ce moment la. Celui-ci les guide à travers les champs (sentiers de ses ancêtres) pour rejoindre le nord et la réserve de Sakowsy. Mais arrivé sur place Crystal et Billy Bob passent à l’attaque dévorant Tracy et Mark. Les autres décident de fuir en abandonnant tout le monde. Ils sont récupérés plus tard par l’armée.

survivants : Jack Pleasance, Rattlesnake.


2) MISSOURI EAGLES :
les persos
Rattlesnake : survivant de Open All Night, se retrouve dans ce camps de réfugiés..
Connor : Jeune soldat de métier, formée aux opérations spéciales, elle est en charge de l'entrainement des troupes de la garde nationale de l'IOWA.
Ramirez : Sergent réserviste de la garde nationale, chiropracteur dans le civil, il fait aussi office d'infirmier, il a été réquisitionné suite à la contamination.
Habana : Soldat réserviste, spécialiste véhicule (en clair chauffeur :)), réquisitionnée par la garde nationale également, elle a un fort caractère et tolère très mal l'autorité, surtout si les décisions de l'officier sont discutables.
Rato : Soldat réserviste, sniper, un peu extrémiste, voire limite raciste il a du mal avec le sergent d'origine hispanique. Jardinier introverti dans le civil.

- Semaine 2 environ - Le Missouri a été contaminé, l'Iowa, état situé juste au nord se retrouve en état d'alerte, la garde nationale est mobilisée. Tous les personnages sont membres de la garde nationale de l’Iowa, leur petit groupe est chargé d'une mission suicide: se rendre en territoire hostile (le Missouri) pour y récupérer un agent de la CIA infiltré dans un groupe paramilitaire. L'agent, du nom de Jace Baruk, a envoyé un message demandant son évacuation urgente. Un hélicoptère s’est déjà rendu sur place mais a été abattu sans qu'on sache par qui, et le lieutenant-colonel ne veut pas en risquer un autre pour ses planqués des services secrets. Le groupe doit donc parcourir environ 300kms sur des routes hostiles et faire un crochet par le site du crash de l'hélico afin de voir s'il pourrait y avoir des survivants.
Ils seront accompagnés d’un repris de justice (Rattlesnake) ayant déjà eu affaire aux hostiles et qui à décidé (mais pas de son plein gré) d'aider les troupes en les guidant. Dès leur départ de l'aéroport de Lamoni, le groupe se retrouve face aux colonnes de réfugiés qui remontent vers le Nord. Un peu plus tard, alors qu'ils roulent sur une partie déserte de l'autoroute, ils crèvent un pneu à cause des nombreux débris gisant la. Ils entreprennent de le changer et deviennent la cible d'un groupe de zombies, leur équipement militaire leur donne un sérieux avantage mais ils ne trainent pas pour finir de changer la roue et repartir. Rattlesnake reste à l'abri dans le Hummer.
ils arrivent à l’hélico quelques heures plus tard, crashé en plein milieu des champs, en bordure d'un lac artificiel. Ils y trouvent le pilote, toujours ceinturé à son siège et complètement transformé. Il se débat violemment en espérant les dévorer mais ne parvient pas à se libérer. Ils l'éliminent d'une balle, puis se portent au secours d'une jeune fille coincée dans une ferme isolée où ils avaient décidé de s'arrêter.
Enfin il arrivent dans la petite ville de Polo, lieu de rendez vous avec l’agent de la CIA. La ville est en proie aux zombies qui ravagent tout. Jace Baruk est caché dans une tour d'entrainement des pompiers, il se signale en morse avec sa torche. Mais, quand Rato le trouve après une infiltration très discrète, il semble assez mal en point. Il a découvert que Les Aigles du Missouri, le groupe extrémiste qu'il a infiltré, prépare un attentat d’envergure contre les institutions gouvernementales, par contre il ne sait ni ou, ni quand, ni comment, il exige leur aide pour retourner la bas et le découvrir.
Après un arrêt gastro (merci le forum :) ), ils partent pour le camp des Aigles, caché dans les forêts. Mais, ils n'y trouvent personne, puis en fouillant plus loin ils découvrent l'entrée d'un immense complexe souterrain où ils sont assaillis par les Aigles zombiefiés. Rato se retrouve contaminé, et il décide de se sacrifier en fonçant dans le tas armé de grenades.
Dans une caverne, ils finissent par découvrir d'importantes quantités de nitrate permettant de fabriquer une grosse bombe. Ils font tout sauter avant de partir. Le complexe souterrain est complètement enseveli.

survivants : Rattlesnake, Connor, Ramirez, Habana.


3) TOPEKA WALLMART :
les persos
Rattlesnake : ex-biker devenu guide pour l'armée, mais dealant de la drogue dans le camp de réfugiés
Ramirez : Le sergent se révèle peu doué, il a du mal à prendre ses décisions et ses ordres provoquent surtout le chaos.
Habana : supporte de moins en moins Ramirez.
Dem : bucheron de l'Oregon, et réserviste de l'Iowa le reste de l'année, genre gros costaud rigolo, et en plus il manie bien la hache.
Mark : technicien One-World, travaillant précédemment à la qualité de l'eau dans le Kansas, et récemment reconverti en technicien contamination. Il est affecté au camps Lamoni. (il ne s'agit pas du même Mark que dans Open All Night)

de retour au camps Lamoni, le groupe fait la connaissance de Mark lors d'une altercation entre plusieurs réfugiés. La tension monte sur le petit aérodrome, le camp est plein à craquer et on ne peut plus évacuer personne. Tard dans la soirée, les réservistes retrouvent l'agent Baruk au kiosque Pizza Hut du camps. Ils engloutissent quelques pizzas avec lui, tout en suivant les infos sur l'écran plat du kiosque. Lors d'un reportage, en direct d'un Wallmart assiégé à la périphérie de Topeka, Jace Baruk reconnait un homme qu'il a vu traiter avec les Aigles du Missouri. D'après lui c'est un homme dangereux. Il fonce alors chez le lieutenant-colonel et lui demande un détachement pour aller l'arrêter.
L'officier ne se laisse évidemment pas faire, mais l'agent de la CIA a quelques appuis bien placés et après quelques coups de fil, il obtient gain de cause. Excédé, le lieutenant colonel lui affecte la bande de bras cassés qui assistaient à la scène la bouche couverte de sauce tomate.
Le groupe repart pour un long voyage parsemé d'embuches vers Topeka, à bord d'un hummer civil qu'ils ont dérobé aux abords du camp. une fois sur place, il découvre un centre commercial isolé au milieu d'un parking couvert de carcasses de voitures, certaines encore en feu, une multitudes de cadavres jonchent encore le sol. Le Wallmart a été fortifié et sous la menace de nombreuses armes, le groupe tente de rentrer en prétextant être des réfugiés sachant se battre. Après d'âpres négociations et une séance humiliante d'inspection dans les chambres froides de la boucherie, ils sont accepté à l'intérieur. L'ancien vigile et maintenant chef du groupe: Ronny, leur fait faire le tour du propriétaire, il explique qu'il connait le lieu comme sa poche et qu'il a condamné tous les accès. Il présente les quarante réfugiés qui vivent la tout en expliquant qu'ils possèdent de la nourriture en pagaille et de quoi tenir un siège. Il est assez content de l'arrivée du groupe, surtout qu'ils ont tous l'air de combattants (le groupe s'est déguisé en civils). Par contre lors de la visite, personne n'aperçoit l'homme qu'ils cherchent: Kevin. Ce n'est que quelques jours après qu'ils réussissent à retrouver sa trace, il s'est caché au poste de sécurité du centre commercial, un lieu discret à l'abri des regards et qui permet de surveiller l'intérieur et l'extérieur grâce aux nombreuses caméras de sécurité (il y a encore de l'électricité à cette époque). Le groupe monte alors un plan pour capturer discrètement l'homme et le sortir, mais lorsqu'ils vont le chercher, ce dernier a disparu. Une série d'indices les mènent dans les entrepôts du magasin où ils découvrent une grille descendant dans les égouts. Dans les galeries, pile sous le mall, il retrouve Kevin entouré de plusieurs bidons raccordé entre eux par des fils électriques. Les murs ont été recouverts de psaumes bibliques évoquant l'apocalypse et l'homme est en train de mettre la dernière touche à son chef d'œuvre. Mais il est surpris par le groupe qui réussi à le capturer. Ils le bourrent de tranquillisants dérobés dans la pharmacie du centre commercial et réussissent à l'évacuer discrètement de nuit, par les toits, en le suspendant à une corde. Utilisant divers prétextes plus ou moins foireux, ils prennent congés de Ronny et sa bande en leur laissant quelques armes.
survivants : Rattlesnake, Ramirez, Habana, Dem, Mark.


[i]4) CLINIQUE APOCALYPSE :

les persos
Rattlesnake : ex-biker
Ramirez : ancien sergent réserviste, malgré son retour au civil, il garde une certaine influence sur les autres membres du groupe.
Habana : conductrice de choc.
Dem : grosse brute.
Mark : technicien One-World qui a quand même des doutes sur les bonnes intentions de son employeur.

De retour à Lamoni, ils découvrent un camp complètement dévasté. Il y a encore des combats aux alentours, et on entend des rafales au loin. Le camp semble être passé sous un rouleau compresseur, il ne reste plus que le lieutenant colonel, sa garde rapprochée et quelques civils. L'officier s'apprête à évacuer et il n'y a plus de place dans l'hélico. Le régiment de la garde nationale de l'IOWA est disloqué suite à la perte de la totalité de ses effectifs. Ils dégagent les persos de toutes leurs obligations militaires et leur demande comme un dernier service d'évacuer les quelques réfugiés vers le sud plutôt que vers le nord, en proie à des hordes de zombies. Le groupe accepte de les conduire jusqu'à la clinique OW de Wichita. Pendant ce temps Jace Baruk fait appel à ses contacts et obtient un hélico pour se faire évacuer avec Kevin.
Le groupe repart donc en récupérant quelques voitures encore en état et en siphonnant du carburant dans les autres. Durant le voyage très animé en zone dévastée, ils apprennent de nombreuses informations. D'abord les réfugiés qu'ils accompagnent leur rapportent que la horde de zombies qui a attaqué Lamoni semblait très bien organisée, ce n'était pas une simple attaque de créatures voraces. Enfin, ils sont de nouveau contacté par Jace Baruk qui les informe que la CIA a découvert un tatouage sur Kevin: APOKALUPSIS. Il semblerait qu'il s'agisse d'un groupe d'illuminés inoffensifs et que Kevin soit une sorte de brebis galeuse un brin extrémiste qui a pris leur dogme un peu trop au pied de la lettre.
Arrivés, non sans mal à Wichita, ils trouvent une clinique encerclée par les militaires. Ils sont conduit dans le parking souterrain par les agents de sécurité et doivent subir une batterie de tests de la part des personnels soignants. Si la plupart des membres du groupe s'y plie, deux d'entre eux ne se laissent pas faire : Mark et Habana. Ils assomment leurs médecins et s'enfuient. Ils veulent en savoir plus sur ce qui se passe ici. Le confinement de la clinique par l'armée les laisse sceptiques. Et, alors qu'une partie du groupe se retrouve tranquillement dans leur chambre à regarder la tv, tout en enquêtant de manière soft, les deux autres jouent à cache cache avec la sécurité, passant du parking aux chambres, puis aux salles de soins etc... Mark met la main sur un lot de montre activimètre "première génération". Habana finit par se faire capturer par une grosse brute des services de sécurité.
La nuit, l'électricité est coupée et les premiers cris commencent à résonner dans la clinique. Le groupe comprend très vite ce qu'il se passe, et s'organise aussitôt. Leurs investigations discrètes au sein de la clinique leur a permis de déterminer où avait été stockées leurs armes et c'est la qu'ils se rendent en premier. Ils sauvent une infirmière et l'envoie se planquer à l'étage. Eux mêmes montent en condamnant les escaliers, mais malheureusement les zombies sont déjà la haut et ils croisent une horde accompagnée d'un phase 2. Voyant qu'ils ne peuvent l'arrêter, ils montent à l'étage supérieur en tentant de sauver quelques patients puis bloquent l'accès. Ils continuent de monter, espérant obtenir un panorama de la situation sur les toits, mais tombent sur les labos sécurisés et le Dr Delaware qu'ils capturent immédiatement, le tenant responsable du carnage. Celui ci nie tout et prétend même posséder des infos importantes qu'il doit transmettre au siège de OW. Il transfère donc les dernières données et conduit le groupe vers l'hélico. Ceux ci doivent se la jouer à la piège de cristal pour y arriver jusqu'à la plateforme et piquer l'hélico. Ils tentent de masquer leur fuite en shootant les projecteurs des blindés entourant la clinique et assistant au carnage derrière les grilles.

Ils sont contraints de se poser en ville à quelques centaines de mettre de la, ils volent un van et s'enfuient de l'autre coté de Wichita, où Delaware trouve un accès internet pour envoyer ses données. Mais ca ne se passe pas comme ca, et le groupe le force leur copier ses données (les premiers résultats de tests sur l'Agent Gris) sur un disque dur portable. Après quoi il les transmet et peut enfin partir. Le groupe décide de squatter quelques temps dans Wichita pour essayer de comprendre à quoi correspond tous ces fichiers.

survivants : Rattlesnake, Ramirez, Habana, Dem, Mark.


5) DE LA NEIGE EN SEPTEMBRE :
les persos
Rattlesnake : ex-biker
Ramirez : ancien sergent réserviste, malgré son retour au civil, il garde une certaine influence sur les autres membres du groupe.
Habana : conductrice de choc.
Dem : grosse brute.
Jack Pleasance : ancien chasseur de prime s'étant réfugié à Wichita et se retrouvant coincé sur l'I 135.

Le groupe désœuvré après la dissolution de leur unité décide d'aider l'armée en se tant que volontaires. Mais à Wichita, la situation s'aggrave rapidement et ils se retrouvent submergé par les zombies sur I135. Complètement bloqués par les voitures abandonnées, ils tentent de franchir les grillages bordant l'autoroute mais se plantent et doivent abandonner leur véhicule. Ils franchissent non sans mal le grillage à pied et s'enfuient vers la ville. Ils apprennent qu'une évacuation est en cours à l'est et décident de s'y rendre. Au même moment la ville est bombardée de fumigènes et le groupe décide de passer par les égouts pour finalement s'y perdre. Ils ré-émergent au niveau de la Morgue où ils aperçoivent une secrétaire médicale poursuivies par des zombies. Ils vont lui porter secours et se retrouvent entre autre face au frigo. Des coups résonnent derrière certains tiroirs, ils préfèrent s'enfuir pendant que des cadavres entassés sur des chariots commencent à se relever. L'équipe de légistes a aussi eu quelques soucis et ils déambulent avec leurs tabliers dans les couloirs. De plus certains se souviennent encore comment ouvrir des portes. Le groupe repart donc à pied en direction de l'est. Les conseils de la secrétaire leur permet de s'orienter, par contre dehors ils doivent faire face à des nuées d'hostiles. Ils volent des véhicules non loin d'un stade de base ball, après un sympathique "cardio-training" pendant lequel Ramirez manque de se faire bouffer à cause de sa maladresse. Ils doivent abandonner rapidement après s'être fait mitrailler au niveau de l'hôpital. Ils se retrouvent à nouveau à pied dans une zone résidentielle abandonnée. Ils tentent de voler des véhicules mais sans succès, Rattlesnake aurait-il perdu la main ? Dès qu'ils en ont un Habana le plante lamentablement. Il se remettent à courir de peur d'attirer de nouveaux hostiles. Et finalement débarque dans une maison remplie de gamins. Ils veulent les aider à rejoindre l'armée, mais ces derniers sont très craintifs. De plus, Jack repère des hockeyeurs entrain d'assiéger discrètement la maison. Le groupe s'organise. Dem en profite pour sortir sa hache et fendre un masque. Jack Pleasance est blessé au torse. Pendant ce temps, Rattlesnake s'est fait la malle. Il a récupéré une harley et abandonne le groupe.
Les autres finissent par avoir raison des hockeyeurs et gagne une courte sympathie de la part des gamins (ils n'ont pas trouvé la drogue). Ils réussissent aussi à trouver une voiture en état et tente de rejoindre le nord. Ils profitent d'un petit pont non gardé plus au sud pour passer de l'autre coté de la rivière et se mettre en sécurité. Ils finissent par atteindre l'aéroport où les militaires les prennent en charge avec le flot de réfugiés.

survivants : Rattlesnake, Ramirez, Habana, Dem, Jack.



6) 747 :
les persos
Ramirez : ancien sergent réserviste, malgré son retour au civil, il garde une certaine influence sur les autres membres du groupe.
Dem : grosse brute.
Jack Pleasance : chasseur de prime à la poursuite de Rattlesnake
Mark : technicien One-World embauché de force sur l'aéroport pour tester les réfugiés.

C'est la panique sur l'aéroport, le flot de réfugiés est trop important, par contre des avions civils ont été réquisitionné et les militaires décident d'y envoyer les réfugiés à l'apparence "normale". Plus le temps de faire les tests, toute personne à l'aspect louche est emmenée à l'écart pour être exécutée. Heureusement, le groupe connait certains militaires pour les avoir aider dans la défense de Wichita, ce qui leur octroi un droit de passage, en échange d'un petit service néanmoins. Ils doivent assurer la sécurité à bord avec un groupe réduit de militaires, on leur confie des flashball et des tasers pour éviter qu'ils ne percent la carlingue. Mark quant à lui est chargé de tester les passagers avec d'autres techniciens et d'indiquer immédiatement au sergent de la PM les éventuels infectés. Jack se fait passer pour un passager lambda et va surveiller de l'intérieur. Le 747 décolle, et pendant un bon moment tout se passe pas trop mal. Pas d'infectés à l'horizon, mais les tests continuent. Les militaires patrouillent dans les couloirs. Il y a bien quelques perturbateurs à bord, des gens qui s'en prennent à l'armée pour ses méthodes expéditives, une femme qui aime beaucoup l'uniforme et qui fait des propositions très explicites à Dem, quelques personnes malades, des gangsters qui tentent de cacher une importante somme d'argent. L'ambiance est tendue pour les militaires car le moindre comportement suspect est interprété comme un signe d'infection. Les passagers réclamant les infos suivent le débat avec Bryan Clark enregistré quelques jours plus tôt. Il est applaudi.
Puis vient l'acteur Don Johnson qui ne se sent pas bien et dont l’agent demande au lieutenant le droit d’aller l’installer à l’avant. Mark les suit et les teste. Il se rend compte qu’ils sont contaminés et qu'ils ont contaminés deux groupies à leur insu en prenant des photos. Il appelle le sergent et avec l'aide des soldats, les deux hommes sont jetés dans une soute à l'avant. Chavez, un militaire mordu par Don Johnson est aussi jeté dans la soute. Mais à eux trois ils réussissent à exploser un équipement électrique situé dans la soute. Ramirez doit descendre pour arrêter un début d’incendie. Ils sont attaqués par les zombies et Ramirez en vient à bout avec son flingue. Il ramène les plaques de Chavez à Fisc en prétextant qu’il s’est suicidé. Les plaques ensanglantées contaminent Fisc et Ramirez. Quelques contaminés plus tard. C’est Dem & Ramirez qui sont contaminés dans la soute, ils s'en rendent compte sur leurs activimètres. A l’arrivée en Floride, lorsque l’armée ouvrent les soutes, les deux sont prêts à se tirer une balle dans la tête, quand ils se rendent compte que leur taux de contamination a baissé d’après l’activimètre. Ramirez dans une dernière bravade se fait descendre par un sniper. Dem se rend, il est testé négatif plus tard. Les joueurs viennent de découvrir que leur taux d'infection peut baisser.

survivants : Mark, Dem, Jack.


7) L'EPREUVE DE FORCE :
Wong : membre des triades chinoises sous la couverture d'un artiste de cirque, il tente de changer de vie en s'enfuyant au travers des USA.
Dem : grosse brute avec une belle hache.
Rattlesnake : ex-biker
Habana : conductrice de choc aimant les cigares.
Connor : soldat professionnel spécialiste en infiltration.

Tous les passagers du 747 ont été parqué dans un camps "d'observation" sur le tarmac de la base militaire. La température dans les baraquements y est insoutenable. Les militaires à l'extérieur ainsi que les technicien de One WOrld font de leur mieux pour les aider en distribuant des bouteilles d'eau. Pendant ce temps Rattlesnake essaie de refourguer sa came aux autres prisonniers, sans grand succès. Personne ne lie vraiment connaissance, les familles et les groupes déjà formés restent ensemble. Le bel esprit de coopération a été remplacé par l'angoisse de l'attente. Après 24h et des tests négatifs, tous les prisonniers sont libérés. L'armée a mis en place une structure de 'réadaptation à la vie civile'. En gros les civils vont se voir remettre un peu d'argent et des vêtements. S'ils ont un peu de famille ou des amis pouvant les héberger, ils pourront obtenir des billets de bus pour être conduit sur place. Tout ce processus a été mis en place sur une autre base de l'armée, celle de Jacksonville environ 350km au nord de MacDill. De plus les avions continuant d'arriver il faut libérer les camps. C'est ainsi que les prisonniers sont chargés dans des bus jaunes. Le groupe se retrouve parmi les derniers évacués, et ils héritent d’un bus disciplinaire mené par trois soldats assez stricts. Ils font connaissance avec les autres passagers, une femme enceinte très collante, un vieux noir paisible, une working girl arrogante, deux jeunes ados fan de skateboard,... Tout va pour le mieux jusqu'au premier arrêt, il est 23h30 environ. Sur la station d'autoroute, alors que tous les passagers sont remontés dans le bus, le sergent, une armoire à glace, revient en tenant un de ses soldats par le col. Furieux, il déclare que le soldat, au visage bien amoché, l'a attaqué dans les toilettes. Il le jette menotté au fond du bus avec les passagers et claque la grille de séparation de colère. La tension monte d'un cran. Connor essaie de questionner le jeune soldat, Jarreth, mais il ne fait qu’insulter son sergent et pleurer, il a le portrait bien arrangé. Détail important, il a tenté d'infecter son sergent (vieille vengeance trop longue à détailler)avec du sang contaminé qu'il avait dans une pipette qui se brise dans sa poche lorsqu'il est jeté au fond du bus et qui lui entaille la jambe. Vers une heure du mat’, ils arrivent à la base de Jacksonville qui semble assez lugubre, et pour cause, il s’agit bien d’une extension de la base de militaire de Jacksonville, mais elle est réservée pour certaines manœuvres d’entrainement, le reste du temps elle n’est pas utilisée. Il y a bien des gens sur place, des civils armés de fusils, ils déchargent les passagers et les emmènent dans un préfa glauque et dénué de tout mobilier. Juste avant de descendre Dem fouille Jarreth et découvre sur lui le flacon brisé contenant une substance noirâtre (du sang de contaminé). Habana réussit à dérober une clé à roue avant de descendre. Une fois à l’intérieur du préfa, ils entendent plus ou moins la discussion entre les militaires et les chasseurs et comprennent qu’ils vont servir de gibier à ces tarés. Ils entreprennent alors de démonter la fenêtre grillagée à l’arrière pour pouvoir s’enfuir, ce qu’ils réussissent à faire. Pendant qu’une partie du groupe contourne les chasseurs pour rejoindre le bus, les autres restent dans le préfa pour barricader la seule porte. Jarreth se relève alors dans le bus en zombie et attaque les chasseurs, il en bouffe un mais se fait exploser par les autres. La suite s'enchaine rapidement, les chasseurs essaient d’aller chercher les prisonniers qui bloquent la porte, Habana voulant rejoindre le bus se plante sur le chemin, attirant ainsi l’attention de trois chasseurs qui la tirent comme un lapin. Wong ayant récupéré des armes blanches et étant expert du lancer, en profite pour faire diversion. La situation dégénère quand les chasseurs tirent à travers la porte et abattent l’un des ados. Ils réussissent à entrer dans la baraque, Rattlesnake s’interpose. …. s’en suit divers bagarres et poursuites dans le bayou avec Brite (le chauffeur du bus) en sniper, Taylor en brute … Connor se fait blesser mortellement par le tireur, Habana est assez gravement blessée aussi, mais tue un maximum de chasseurs en les écrasant avec le bus. Elle et Dem sont légèrement infectés à cause du sang laissé par Jarreth dans le bus. Le lendemain matin, ils trouvent les pickups des chasseurs et réussissent à rejoindre Jacksonville, la ville. A l'hôpital, Connor est sauvée de justesse mais gardera des séquelles, Habana perd peu à peu la raison et attaque les médecins. Suite au bombardement de Lawrence, Obama ratifie les Zcorps. La police interroge le groupe pour finalement trouver le massacre de Jacksonville, la femme enceinte est un peu trop loquace et risque de causer des problèmes aux PJ. C'est alors que deux jours plus tard, un représentant de OneWorld vient leur proposer de rejoindre les Z.
Westwood (le vieux noir du bus) tente de les en dissuader, et leur montre une curieuse vidéo prise avec son smart-phone dans les rues de Wichita. On y voit des para-militaires en combinaisons noires abattant de sang froid des journalistes après leur avoir piqué leur caméra (des hommes à la solde de GT). Et après les évènements des derniers jours, il décide de retourner à Wichita, chez lui. En effet, il n'a plus confiance dans les militaires, et encore moins dans les ZCorps. Au moins avec les zombies il n'aura pas de surprise

survivants : Connor (quoique), Dem, Rattlesnake, Habana, Wong


INTERLUDE :
le groupe suit la formation à Savannah et rejoint Forbes Field, leur idée est d'intégrer OW pour investiguer de l'intérieur.
Connor reste à l'hôpital ou elle reçoit une offre OW pour une transplantation cardiaque si elle rejoint les Z, à condition qu'elle signe les papiers habituels => Elle accepte


8) MINI-STORAGE :
Contrôleur RED : (ex-Wong) membre des triades chinoises sous la couverture d'un artiste de cirque, il tente de changer de vie en s'enfuyant au travers des USA.
Contrôleur DEM : grosse brute avec une belle hache.
Contrôleur RATTLESNAKE : ex-biker
Contrôleur HABANA : conductrice de choc aimant les cigares.
Contrôleur Principal TOM CRUISE : (ex-mark) technicien des eaux pour One World.
Contrôleur RADAMES : Epidémiologiste - ex-Biologiste New Yorkais persuadé de la culpabilité de One World et ayant déjà publié des articles accusateurs dans des revues scientifiques. Il veut prouver la culpabilité de OW de l'intérieur.
PNJ : Contrôleur GABRIEL : Aumônier qui a perdu la foi

code mission : EXT-KS-TOP-P1T1H2-12090010
Après 3 jours de formation chez les Zcorps à Savannah. Le groupe est envoyé sur la base aérienne de Forbes Field au sud ouest de Topeka. Malgré l’accueil glacial des forces armées, les 100 Zcorps fraichement débarqués ainsi que les techniciens les accompagnant installent leur camp. L’occasion pour eux de rencontrer d’autres personnes, comme leur MCP : Marylin Mars (double M), ou le contrôleur principal : Chainsaw. Habana joue les allumeuses avec les soldats. Le groupe se voit remettre des activimètres standards ZCorps, mais pour eux qui en avait déjà récupéré dans "de la neige en septembre", il s'agit d'une version améliorée (appelée V2 entre eux). De plus, One World n'a pas fini tous les tests et le seuil de contamination définitif est pour l'instant fixé à 30% (dans l'espoir que les joueurs abattent des gens qui ne le méritent pas et aient des remords par la suite, ce qui ne ratera pas dans le scénar suivant)
Le lendemain toutes les Zteams sont convoquées pour être briefées. La Zteam numéro 10 (celle du groupe) passe en dernier. Entre temps Double M va engueuler le colonel de l'US army pour une sombre histoire d’hélicoptère (l'ambiance est donnée). Le briefing qui s’en suit est rapide. Des réfugiés ont été repérés au nord-est de Topeka dans un Public Storage (plusieurs parkings entourés d'un grillage et qui font office de garde-meuble). Le groupe doit les évacuer. Ils disposent de 3 4x4 de type Oshkov. Malheureusement toutes les routes sont détruites et ils doivent couper à travers champs pour rejoindre des routes secondaires. Bloqués par une rivière, ils cherchent un autre chemin quand 3 hostiles se lancent à leur poursuite. Red tente une marche arrière pour les écraser, mais tombe dans un nid de poule et détruit l’essieu du Oshkov. Ils se retrouvent bloqués et sonnés, les autres viennent à leur secours, mais leurs tirs attirent une horde. Ils sont obligé d’évacuer dans les 2 véhicules restants et de demander un nettoyage par l’armée.
Il foncent à travers des routes secondaires pour se retrouver devant les grilles du Storage. La ils tentent de la forcer, entre temps Red et Dem sautent la clôture et pénètrent dans le campement. Un garde dans la guérite tire une balle dans la tête de Red. Celui ci s’écroule gravement blessé. Radamès fonce le secourir, pendant que Dem immobilise le papy avec son M1. Des rednecks sortent d’un garage, mais les menaces de Tom Cruise et d’Habana suffisent à les calmer. Une fois la grille ouverte, la zone calmée avec l'intervention de Gabriel (PNJ aumônier). Red découvre une petite fille aveugle (Déborah) qui prétend avoir croisé le chemin d’une femme se faisant appeler "l’Ange de la Mort" et qui aurait tué toute sa famille (il s'agit de Louise Baptiste dans un délire sadique, p.178 du Livre de Règle). Le groupe prépare un convoi; mais au moment de partir Nancy, la propriétaire se rue dans sa maison ne pouvant abandonner son mari enfermé dans la cave. Tom Cruise intervient et les balles explosives d’Habana finisse le travail en provoquant un incendie dans la maison. Le groupe s’en va, non sans qu’Habana ait roulé sur deux ou trois zombies.
De retour à la base, le debriefing est sévère, non pas que l’équipe fut mauvaise au contraire (à part pour le Oshkov pour lequel le CP Red prétend que les zombies se sont ligués pour le retourner, comme s'ils étaient "intelligents". Aucun autre membre de la team ne démentira), mais surtout parce que la moitié des effectifs total ZCorps est tombé aujourd’hui en mission. Double M interroge via Habana, la petite Déborah. Celle ci raconte son histoire. Habana commence à ressentir des sentiments inattendus pour elle.

survivants : Dem, Rattlesnake, Habana, Red, Radamès, Tom Cruise


9) PET HILLS :
Contrôleur RED : (ex-Wong) membre des triades chinoises sous la couverture d'un artiste de cirque, il tente de changer de vie en s'enfuyant au travers des USA.
Contrôleur DEM : grosse brute avec une belle hache.
Contrôleur RATTLESNAKE : ex-biker
Contrôleur HABANA : conductrice de choc aimant les cigares.
Contrôleur RADAMES : Epidémiologiste - ex-Biologiste New Yorkais persuadé de la culpabilité de One World et ayant déjà publié des articles accusateurs dans des revues scientifiques. Il veut prouver la culpabilité de OW de l'intérieur.
PNJ : Contrôleur GABRIEL : Aumônier qui a perdu la foi

Code mission : EXP-KS-TOP-P0T0H5-12090011
Double M garde le groupe en alerte la moitié de la nuit suivant leur première mission, et c’est vers minuit qu’elle les rappelle. Certains ont été ré-affecté à d’autres taches et c’est sous le commandement du contrôleur principal Chainsaw qu’ils vont devoir repartir en zone contaminée.
Un signal de détresse de la ZTeam 2 a été envoyé depuis une zone industrielle du nord de la ville, près du fleuve. Il semble que contrairement à ce qui avait été supposé, il y ait des survivants dans cette équipe. Il faut donc les secourir.
Le groupe est largué en hélico sur une route non loin de la zone. Mais les zombies commencent immédiatement à débarquer. Quelques affrontements et quelques grenades d’agent gris plus tard, et le groupe doit fuir au pas de courses vers les ruines d’une usine alimentaire pour animaux.
Sur le kilomètre qui les séparent du bâtiment, ils découvrent un charnier qui semble plus ou moins organisé (difficile de croire que les zombies ont fait ca).
Une fois dans l’usine, ils retrouvent le contrôleur PocaHontas empalée en haut d’une cuve après être tombée d'une passerelle. Ce qui lui a sauvé la vie en réalité, car elle s'est mise sans le vouloir à l'abri des zombies qui la poursuivaient. En tentant de la sauver, Dem et Radamès chutent et se blessent grièvement. Ils retrouvent plus tard le contrôleur "Judge Creed" qui est un jeune homme très débrouillard. Un as des opérations commando, bizarre pour un hardcore gamer. Il leur explique que dès le début de la mission, une horde immense leur ait tombé dessus et leur contrôleur principal s'est sacrifié pour les sauver. Quelques zombies trainent encore dans l'usine mais ils sont éliminés discrètement. Rattlesnake découvre dans un camion à l'extérieur, que sa benne (avec de hautes parois) contient tout un groupe de zombies et les restes d'un des contrôleurs. Enfin ils mettent la main sur l'OW PAD, encore dans les mains du contrôleur "Crow", ce dernier a été contaminés et sa montre indique 37%, Dem applique la règle et l'élimine malgré ses supplications (et qui c'est qui va avoir des remords quand le taux limite va être revu à 51% ?). Après avoir retrouvé les cadavres des autres Zcorps (sauf le contrôleur principal et deux autres portés disparus) le groupe demande une évacuation. La horde est aux portes de l'usine et le groupe tente de fuir par l'arrière (l'usine fait quelques centaines de mètres de long répartis sur plusieurs bâtiments). Mais le groupe est mal en point avec tous ces blessés. Alors qu'ils approchent de la sortie, il découvre une des Zcorps (Valery) encore en vie, elle se démène violemment avec une barre de fer contre un petit groupe de zombies. Habana enclenche un chargeur de Deadinferno dans son pistolet et va lui porter secours, mais alors qu'elle s'approche une meute de zombies fonce sur Valery, puis change sans raison apparente de cible pour aller sur Habana entrainant avec elle le groupe déjà sur Valery (la meute est influencée par un phase 5: Mentor). Habana trouve son salut dans la fuite et la dernière grenade d'agent gris. Ils sont récupérés sur les rives du fleuve par un Blackhawk de l'armée.

survivants : Dem, Rattlesnake, Habana, Red, Radamès


10) SUNDAY NIGHT FEVER :
Contrôleur RED : (ex-Wong) membre des triades chinoises sous la couverture d'un artiste de cirque, il tente de changer de vie en s'enfuyant au travers des USA.
Contrôleur DEM : grosse brute avec une belle hache.
Contrôleur RATTLESNAKE : ex-biker
Contrôleur HABANA : conductrice de choc aimant les cigares.

Code mission : EXT-KS-LAW-P0T0H1-12090123
Très handicapé le groupe a obtenu un jour de repos, notamment grâce à l'arrivée d'une vingtaine de nouveaux contrôleurs et d'une série d'opérations militaires de "nettoyage".
Plusieurs membres du groupe sont à l'hôpital (Dem, Wong, Radamès). Les allusions salaces de Wong lors du briefing initial semblent avoir eu un effet sur le MCP Double M qui vient passer la nuit avec lui dans l'hôpital.
Habana est promue Contrôleur Principal. Le Maitre Contrôleur Principal Mallone ‘sergent’ a le commandement pour cette journée, il charge le groupe d’infiltrer l'hôpital de Lawrence à la recherche d’un labo secret corporatiste où des chercheurs en génétiques ‘auraient pu’ être la source de l’infection. Une mission "tranquille" dans un lieu tranquille avec pas plus d'une centaine d'hostiles encore en activité. L’équipe doit récupérer tous les documents, échantillons et même les chercheurs s’ils les trouvent. Le groupe est donc largué sur le toit de l'hôpital, la ville a été entièrement dévastée par les bombardements au Napalm. La descente dans l'hôpital jusqu’au labo se passe bien, tout est désert mais le labo n’en est pas un. Après quelques recherches, le groupe découvre qu’il ne s’agit que d’une antenne administrative et que le matériel scientifique est livré ailleurs en ville. Ils se rendent donc sur place au pas de course. En chemin, ils aperçoivent quelques zombies mais Habana ordonne de la jouer discrète et de ne pas se faire remarquer pour l'instant, il sera toujours le temps de les dégommer au moment de l'évacuation.
A l’adresse indiquée ils découvrent une villa de plain pied. Puis au fond du jardin, un bunker, Red réussit à pirater le verrou électronique. Ils pénètrent à l’intérieur et arrivent à un autre sas. Rattlesnake essaie plusieurs codes et lorsqu'il tape 'ONEWORLD' la porte s'ouvre, il commence à psychoter (alors qu'en fait c'est le Dr Podokas qui leur ouvre). Dans le complexe souterrain, ils rencontrent les dr Podokas, Lovovich. Puis Streinberg, dont les élucubrations lassent rapidement le groupe et qui fini menotté et bailloné. Ils réussissent à convaincre Podokas et Lovovich de les aider à prendre les documents. Ils les interrogent également pour savoir s'ils sont à la source de l'infection mais ceux ci ne comprennent pas de quoi on parle. C'est la que des bruits se font entendre dans l'abri. Eh oui, les gentils docteurs ont oublié de parler de leur collègue le docteur Clifford qui se sentait pas bien ce matin. Dem et Habana lui règle son compte avec un bon coup de hache. Il reste plusieurs heures avant l'évacuation et le groupe préfère patienter dans l'abri plutôt que de partir tout de suite vers l'hôpital. Quelle bonne idée, il fait nuit quand ils partent. L'abri est incendié grâce à une bombe à retardement fabriquée par Red et Podokas avec les produits chimiques contenus dans les labos. Ils prévoient large et partent chargés de documents 1h30 avant le rendez vous. Ils sont extrèmement discrets, évitant plusieurs groupes de zombies. Il y en a quand même beaucoup. Le groupe est confiant jusqu'à ce qu'ils aperçoivent la lueur d'une bougie dans un immeuble. Wong escalade la façade pour voir, et manque de se faire massacrer à coup de batte de base ball par un des réfugié (Joris). Quelques explications plus tard, le groupe embarque les réfugiés en leur donnant l'ordre d'être extrèmement discret. Ils confient un M16 à Joris, cet ancien GI. Alors qu'ils sont en route vers l'hôpital, ils sont attiré dans une ruelle par les "chiens". Ils pensent d'abord qu'il s'agit de chiens normaux, faut dire qu'avec les lunettes de visions nocturnes, c'est pas évident. Puis quand les chiens se mettent à charger ils comprennent qu'ils se passent quelque chose de louche. Le groupe garde son calme pensant en finir rapidement. Ils ordonnent à Joris de mener les survivants et les trois docteurs à l'hôpital pendant que eux s'occupent des necrobeasts avec leurs armes blanches (haches, machettes, couteau, barre de fer...). Sauf qu'ils n'ont pas à faire à des caniches. Le combat au corps à corps est assez violent, le groupe ne réussit qu'a bloquer les attaques des bestioles sans pouvoir les blesser. Habana et agrippée au bras, elle finit par terre et le chien commence à l'entrainer loin du groupe, elle panique gravement. Au même moment des coups de feu se font entendre non loin, Joris a utilisé le M16. C'en est fini de la discrétion. Les pistolets sont sortis et les chiens éliminés. Tout le monde se retrouve à fuir vers l'hôpital en 4eme vitesse poursuivi par des multitudes de zombies. Sur le toit, l'ensemble de la troupe s'active pour obstruer l'escalier, la carcasse d'hélico est découpée au chalumeau dans cette optique.
Il faudra néanmoins 2 voyages pour évacuer tout le monde. Dem et Habana restent sur le toit de l'hôpital en attendant le 2eme hélico.
Quelques heures plus tard, Podokas, Lovovich et Streinberg ont disparu du camp, le groupe subit un long debriefing pour décrire ces curieux chiens.

survivants : Dem, Rattlesnake, Habana, Red
Avatar de l’utilisateur
Jerem
 
Messages: 9
Inscription: Jeu Sep 16, 2010 10:42 pm

Re: [MJ] - résumé de ma campagne

Messagepar El Mariachi » Ven Sep 30, 2011 12:20 am

Très sympa ce résumé de campagne !
Avatar de l’utilisateur
El Mariachi
 
Messages: 150
Inscription: Dim Jan 23, 2011 3:14 am
Localisation: Combs-la-Ville (77)

Re: [MJ] - résumé de ma campagne

Messagepar Lord » Ven Sep 30, 2011 9:21 am

Ouais, vraiment sympa.

J'aime beaucoup le dernier résumé ... L'équipe semble avoir trouver son rythme et assure sa mission nickel ^^
Lord
 
Messages: 151
Inscription: Dim Fév 14, 2010 5:40 pm

Re: [MJ] - résumé de ma campagne

Messagepar Jerem » Ven Sep 30, 2011 11:51 am

merci les gars et effectivement l'équipe est beaucoup plus sure d'elle, ils font moins de bruits, savent utiliser leur matériel au mieux, connaissent leurs forces et faiblesses (Rattlesnake est une ordure :) )
Avatar de l’utilisateur
Jerem
 
Messages: 9
Inscription: Jeu Sep 16, 2010 10:42 pm

Re: [MJ] - résumé de ma campagne

Messagepar Lord » Ven Sep 30, 2011 11:56 am

Je vais justement faire jouer ce dernier scénario ce soir, avec de nouveaux joueurs ne connaissant pas Z-Corp mais ayant déjà un passif rolistique. Esperons que ça se passera bien pour eux ( :twisted: )


Et sinon, combien de temps, ce dernier volet de ta campagne?
Lord
 
Messages: 151
Inscription: Dim Fév 14, 2010 5:40 pm

Re: [MJ] - résumé de ma campagne

Messagepar Jerem » Ven Sep 30, 2011 12:26 pm

assez rapide en fait, un peu moins de 5h. J'ai pas gardé la rencontre avec le capitaine Zoom et ils ont choisi d'éviter les égouts.

Ils ont vraiment bien géré l'aller jusqu'au GT Reslab, le retour a été le plus long, avec les rencontres (survivants, chiens, hordes....).
J'ai utilisé les effondrements en fond pour faire croire qu'il se passe quelque chose aux alentours. Et quelques amas de débris pour les ralentir. J'ai décrit aussi une scène en me basant sur l'illustration de la page 239 avec lez zombies sur la passerelle. Au début, ils ont voulu escalader pour se les faire avant de se reprendre et de décider de gérer ca au retour.

Dans les survivants, Misha a préféré se sacrifier ne pensant pas pouvoir rejoindre l'hopital à pied, il reviendra surement sous une forme zombiefiée plus tard.

J'ai joué Lovovich et Podokas comme des gens très intelligents mais assez crédules par rapport à l'infection : "ah le bruit la ? ca doit être le dr Clifford qui se réveille. On vous en a pas parlé ? C'est juste un collègue qui se sentait pas bien et qui se reposait ? Mais pourquoi vous sortez vos armes ???"

Aussi pendant l'attente dans le bunker, certains sont sortis faire des reconnaissances dans le jardin, surtout quand Streinberg leur a faussé compagnie (avant dêtre ficelé comme un cochon). Ils ont rencontré quelques zombies dans le jardin, ce qui a commencé à les stresser à l'approche de la nuit. Très drôle aussi Streinberg développant la thèse de l'invasion chinoise en voyant Red et en qualifiant les autres de traitres à la nation.
Avatar de l’utilisateur
Jerem
 
Messages: 9
Inscription: Jeu Sep 16, 2010 10:42 pm


Retourner vers Z-Corps

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 2 invités

cron