Pas content du tout - incohérences graves dans le BG

Modérateurs: Neko, kristoff, Brain.Salad, Florrent

Pas content du tout - incohérences graves dans le BG

Messagepar Docteur Gonzo » Ven Mar 30, 2012 2:42 pm

Bonjour, 

Je poste pour exprimer un peu de mécontentement. Pas une critique méchante, mais plutôt l'espoir que certains problèmes de cohérence ne seront pas reproduits dans les prochains suppléments. Je n'ai pour l'instant que le jeu de base, et je m'interroge sincèrement quant à poursuivre mes achats de suppléments ou prendre ce qui m'intéresse et faire ma propre sauce pour l'avenir. J'avoue pour le moment pencher vers la deuxième solution - prendre deux-trois trucs sympas, et reprendre tout à zéro. Ce que j'ai déjà commencé à faire, d'ailleurs.

Pourquoi ?

J'ai l'édition révisée du jeu et je suis absolument bluffé par le nombre énorme d'incohérences flagrantes dans le background - parfois des points de détails, parfois de véritables non-sens. Ce jeu, pourtant professionnel, semble n'avoir pas été relu. 

Quelques exemples en vrac : 

- Point de détail, sans doute, mais l'âge des protagonistes, c'est un peu n'importe quoi. Clark 53 ans, comme Bane. O'Grady, 62 ans. Ce qui veut dire qu'en 76, Clark et Bane avaient 17 ans quand le projet Millenium a commencé... O'Grady n'était "que" colonel à 26 ans... Ce bug m'a sauté aux yeux. Comment a-t-il pu échapper aux concepteurs, aux testeurs ? 

- La chronologie. J'ai un peu halluciné sur le déroulement des premières semaines. Et surtout les deux premières, en fait. A la fin de la première semaine, alors que des gus se réveillent sur les tables d'autopsie, on croit encore à une mutation de la grippe A. Et il faut attendre la deuxième semaine pour qu'on commence à s'inquieter. CDC ? USAMRIID ? OMS ? Néant. Une bande d'incompétents. Ils entendent parler d'un virus dans le Kansas, de gens qui en meurent, ils s'en foutent. Et quand bien même, ça devrait créer un buzz - un fait divers aux USA fait la une des journaux en France, c'est absolument impossible qu'on mette plus de trois jours à comprendre qu'il se passe quelque chose de grave. On parle quand même de gens qui se relèvent d'entre les morts et bouffent voisins et famille, nom d'une pipe ! Grippe A ? Hahaha. Les médecins sont vraiment des attardés mentaux.  

- Ce qui m'amène au troisième point. On a l'impression d'évoluer dans un monde médiéval. Communications de l'âge du fer. Personne ne sait ce qu'il se passe dans le village d'à côté. La présentation de la secte Apokalupsis est particulièrement révélatrice de cet inadéquation totale de Z-Corps avec le monde contemporain. Une caravane de dégénérés qui erre à travers les USA sans être même remarqués ? Un ramassis de psychopathes (Festus butte des gens comme il respire, Louise est une meurtrière récidiviste) et de zombies (!!!) et pas de chasse à l'homme, aucun début de réaction des autorités après 6 semaines de crimes, pas de traque, pas de dossier ? Ouch... Médiéval, quoi. 

- En parlant de la secte, d'ailleurs. Hors le fait que le concept soit bancal (mais aurait pu être intéressant - on passe sur le "hasard" qui fait d'un plombier un membre d'une secte millénariste de psychopathes), il faudrait qu'on m'explique mieux comment Luther a pu échapper à un Chambers en pleine crise... Ça sent le raccord hâtif de scénario. Juste impossible, en fait. 

- Comment des gens (ce qui est dit à plusieurs reprises dans le ldb) peuvent-ils se retrouver au contact du virus sans le savoir ? Juste inconcevable puisqu'il faut avoir été mordu, ou léché, par un zombie. Un type qui s'est fait mordre au sang dans une rue, il ne va pas à une soirée peinard - il va à l'hosto ou il appelle les flics.

Je pourrais continuer comme ça pendant trois pages (quid du type qui s'emplafonne dans le bar dans le 1er scénario, alors qu'il est dit expressément que Chambers ne laisse aucun survivant, comment peut-on avoir tant de zombies devant le bar alors qu'on est visiblement quelques heures après l'évasion de Chambers, et qu'on va croire encore deux semaines à la grippe A...), mais je vais arrêter là. 

Bref, ma question : comment est-ce possible de laisser tant de bugs dans une édition révisée d'un pro ? 

Surtout un jeu à secrets - si les postulats de départs souffrent déjà de tant d'incohérences,  je n'ose imaginer ce que ce sera dans cinq ou six suppléments. 

Bref, encore, pas content du tout. 

Désolé, mais je suis assez fâché. Plein de bonnes idées, certes cueillies à droite et à gauche, mais affreusement mal ficelées. La sauce, définitivement, ne prend pas, de mon coté. 

Et puis mince, je me demande finalement si les auteurs ont vraiment une idée de ce qu'ils veulent faire au final, pour dire le vrai. Ca semble tellement raffistolé, tout ça. On pioche un peu de tel bouquin, un peu de telle BD, un peu de tel film, et de tel autre, et on espère que tout va tenir ?

Quand on voit le professionnalisme de certains jeux à secrets, avec une timeline aux petits oignons, et même des jeux amateurs, on ne peut qu'être surpris par Z-Corps.
Docteur Gonzo
 
Messages: 7
Inscription: Mer Mar 14, 2012 1:02 pm

Re: Pas content du tout - incohérences graves dans le BG

Messagepar Herbert West » Ven Mar 30, 2012 7:08 pm

Bonjour cher Docteur,

je vais essayer de te répondre à la hauteur de mes connaissances.

Docteur Gonzo a écrit:- Point de détail, sans doute, mais l'âge des protagonistes, c'est un peu n'importe quoi. Clark 53 ans, comme Bane. O'Grady, 62 ans. Ce qui veut dire qu'en 76, Clark et Bane avaient 17 ans quand le projet Millenium a commencé... O'Grady n'était "que" colonel à 26 ans... Ce bug m'a sauté aux yeux. Comment a-t-il pu échapper aux concepteurs, aux testeurs ?


Ce sujet a déjà été abordé dans un autre post, sans réaction officielle (me semble-t-il).
Il est vrai que c'est troublant. Je serai partant pour dire qu'il y a peut-être quelque chose là-dessous...
Après tout, nous ne savons rien encore dans le BG du lien qui relie le sgt Chambers et le PDG d'OneWorld...

Docteur Gonzo a écrit:- La chronologie. J'ai un peu halluciné sur le déroulement des premières semaines. Et surtout les deux premières, en fait. A la fin de la première semaine, alors que des gus se réveillent sur les tables d'autopsie, on croit encore à une mutation de la grippe A. Et il faut attendre la deuxième semaine pour qu'on commence à s'inquieter. CDC ? USAMRIID ? OMS ? Néant. Une bande d'incompétents. Ils entendent parler d'un virus dans le Kansas, de gens qui en meurent, ils s'en foutent. Et quand bien même, ça devrait créer un buzz - un fait divers aux USA fait la une des journaux en France, c'est absolument impossible qu'on mette plus de trois jours à comprendre qu'il se passe quelque chose de grave. On parle quand même de gens qui se relèvent d'entre les morts et bouffent voisins et famille, nom d'une pipe ! Grippe A ? Hahaha. Les médecins sont vraiment des attardés mentaux.


Je te rappelle qu'il s'agit d'un jeu avec pour thème les zombies. Etant fidèle au genre, le phénomène prend de l'ampleur et échappe à tout contrôle.
L'Homme étant imparfait, tout le monde commet des erreurs et comme pour tous les films de ce genre,il suffit d'une erreur pour que l'horreur débarque.
Z-Corps se positionne comme un jeu pré-apo(calypse), où les personnages assistent et participent à la lutte (désespérée ou pas) pour sauver les USA et leurs miches.
Si les symptômes étaient détectés et dès les 2° semaines, le jeu perd tout de suite de son intérêt : l'Armée élimine les hostiles et infectés en quelques semaines et on passe à autre chose.

Docteur Gonzo a écrit:- Ce qui m'amène au troisième point. On a l'impression d'évoluer dans un monde médiéval. Communications de l'âge du fer. Personne ne sait ce qu'il se passe dans le village d'à côté. La présentation de la secte Apokalupsis est particulièrement révélatrice de cet inadéquation totale de Z-Corps avec le monde contemporain. Une caravane de dégénérés qui erre à travers les USA sans être même remarqués ? Un ramassis de psychopathes (Festus butte des gens comme il respire, Louise est une meurtrière récidiviste) et de zombies (!!!) et pas de chasse à l'homme, aucun début de réaction des autorités après 6 semaines de crimes, pas de traque, pas de dossier ? Ouch... Médiéval, quoi.


Lorsque les médias sont focalisés sur les zombies 24h/24h depuis plusieurs semaines, d'éventuels témoignages sur une caravane bizarre qui passe dans des coins reculés et laisse de rares survivants, n’intéressera personnes avant plusieurs semaines. La majeur partie des journalistes de terrain et d'investigation sont soient morts, soient accaparés par le virus d'Alma. De plus, les médias sont saturés de fausses rumeurs. Une de plus ne change pas grand chose à la situation du pays.

Docteur Gonzo a écrit:- En parlant de la secte, d'ailleurs. Hors le fait que le concept soit bancal (mais aurait pu être intéressant - on passe sur le "hasard" qui fait d'un plombier un membre d'une secte millénariste de psychopathes), il faudrait qu'on m'explique mieux comment Luther a pu échapper à un Chambers en pleine crise... Ça sent le raccord hâtif de scénario. Juste impossible, en fait.


Pour cela, il faut que tu lises le BG qui est dans 8 semaines plus tard et UDOA... :twisted:
D'ailleurs, il est écrit qu'il le mord et sort de la voiture, pas qu'il le dévore - Chambers n'a jamais été indiqué comme en proie à l'appétit qui caractérise ses Zenfants désolé, c'était trop facile

Docteur Gonzo a écrit:- Comment des gens (ce qui est dit à plusieurs reprises dans le ldb) peuvent-ils se retrouver au contact du virus sans le savoir ? Juste inconcevable puisqu'il faut avoir été mordu, ou léché, par un zombie. Un type qui s'est fait mordre au sang dans une rue, il ne va pas à une soirée peinard - il va à l'hosto ou il appelle les flics.


Il suffit d'une personne qui cache qu'elle a été mordue (en autre exemple) pour commencer à propager le virus, sans le savoir. Mais comme le virus ne se diffuse pas que comme cela - d’ailleurs, rien ne dit qu'il s'agit vraiment d'un virus ? Déterminer le Modus Operandi prend du temps, surtout lorsque les animaux de laboratoire ne réagissent pas au virus. A compter de la 6° semaine (le début préconisé pour jouer) des constatations ont été faites et des règles de sécurité et d'hygiène sont martelées. Elles le sont aussi dans les Guide du Survivant ou le Manuel de l'Opérateur.

Je te rappelle que Gary Chambers a griffé et mordu de nombreuses personnes dans son périple à Topeka. Cela s'est traduit par les symptômes d'une grippe (du coup, je te l'accorde, AMHA les premières victimes ne se sont pas transformées en 3D sec/min, sinon la ville serait tombée en quelques heures :wink: ) qui sont morts chez eux où à l'hopital.TOUS ne ce sont pas réanimés immédiatement. Quand bien même, les personnes pouvant faire le lien ont été les premières victimes (personnel hospitalier).

Docteur Gonzo a écrit:Je pourrais continuer comme ça pendant trois pages (quid du type qui s'emplafonne dans le bar dans le 1er scénario, alors qu'il est dit expressément que Chambers ne laisse aucun survivant, comment peut-on avoir tant de zombies devant le bar alors qu'on est visiblement quelques heures après l'évasion de Chambers, et qu'on va croire encore deux semaines à la grippe A...), mais je vais arrêter là.

Bref, ma question : comment est-ce possible de laisser tant de bugs dans une édition révisée d'un pro ?


L'édition révisée vise principalement les coquilles dont la version de base est truffée.

Docteur Gonzo a écrit:Surtout un jeu à secrets - si les postulats de départs souffrent déjà de tant d'incohérences, je n'ose imaginer ce que ce sera dans cinq ou six suppléments.

Bref, encore, pas content du tout.

Désolé, mais je suis assez fâché. Plein de bonnes idées, certes cueillies à droite et à gauche, mais affreusement mal ficelées. La sauce, définitivement, ne prend pas, de mon coté.

Et puis mince, je me demande finalement si les auteurs ont vraiment une idée de ce qu'ils veulent faire au final, pour dire le vrai. Ca semble tellement raffistolé, tout ça. On pioche un peu de tel bouquin, un peu de telle BD, un peu de tel film, et de tel autre, et on espère que tout va tenir ?

Quand on voit le professionnalisme de certains jeux à secrets, avec une timeline aux petits oignons, et même des jeux amateurs, on ne peut qu'être surpris par Z-Corps.


Je ne peux que te conseiller d’acquérir les suppléments suivants, ils te permettront de voir le BG se développer ainsi que les protagonistes.
Comme pour chaque JdR, tu es libre de prendre le jeu sous l'angle qui t'intéresse le plus et de modifier - le cas échéant - tout ce qui te gène. De nombreux meneurs sont sur le créneau survival, d'autres sur la lutte contre les Hostiles. Le principal étant que toi et tes joueurs vous vous amusiez.

Herbert, qui n'a aucune action dans le 7° Cercle mais qui devrait 8)
Avatar de l’utilisateur
Herbert West
 
Messages: 242
Inscription: Dim Oct 09, 2011 12:52 pm

Re: Pas content du tout - incohérences graves dans le BG

Messagepar Kobbold » Sam Mar 31, 2012 4:18 pm

Docteur Gonzo a écrit:- La chronologie. J'ai un peu halluciné sur le déroulement des premières semaines. Et surtout les deux premières, en fait. A la fin de la première semaine, alors que des gus se réveillent sur les tables d'autopsie, on croit encore à une mutation de la grippe A. Et il faut attendre la deuxième semaine pour qu'on commence à s'inquieter. CDC ? USAMRIID ? OMS ? Néant. Une bande d'incompétents. Ils entendent parler d'un virus dans le Kansas, de gens qui en meurent, ils s'en foutent. Et quand bien même, ça devrait créer un buzz - un fait divers aux USA fait la une des journaux en France, c'est absolument impossible qu'on mette plus de trois jours à comprendre qu'il se passe quelque chose de grave. On parle quand même de gens qui se relèvent d'entre les morts et bouffent voisins et famille, nom d'une pipe ! Grippe A ? Hahaha. Les médecins sont vraiment des attardés mentaux.  

- Ce qui m'amène au troisième point. On a l'impression d'évoluer dans un monde médiéval. Communications de l'âge du fer. Personne ne sait ce qu'il se passe dans le village d'à côté. La présentation de la secte Apokalupsis est particulièrement révélatrice de cet inadéquation totale de Z-Corps avec le monde contemporain. Une caravane de dégénérés qui erre à travers les USA sans être même remarqués ? Un ramassis de psychopathes (Festus butte des gens comme il respire, Louise est une meurtrière récidiviste) et de zombies (!!!) et pas de chasse à l'homme, aucun début de réaction des autorités après 6 semaines de crimes, pas de traque, pas de dossier ? Ouch... Médiéval, quoi. 

- En parlant de la secte, d'ailleurs. Hors le fait que le concept soit bancal (mais aurait pu être intéressant - on passe sur le "hasard" qui fait d'un plombier un membre d'une secte millénariste de psychopathes), il faudrait qu'on m'explique mieux comment Luther a pu échapper à un Chambers en pleine crise... Ça sent le raccord hâtif de scénario. Juste impossible, en fait. 


Attention, Z Corps est un jeu "de genre". Comme tous les films de genre (de genre zombie) il part du principe que les autorités sont incompétentes et que c'est cela qui provoque l'expansion. Quand tu regarde un walking dead, tu le vois : ça bombarde les villes n'importe comment, ça panique comme de la merde et au final les zombies sont là et ils se multiplient. De même, entre l'officiel (la grippe A, la rage) et ce que les autorités sanitaires savent vraiment il y a une marge énorme. Le jeu (et le livre de base) est rempli d'éléments divers qui sont là à la fois pour la storyline globale mais aussi pour fournir au MJ des tas d'éléments qui peuvent ou non l'intéresser. Un MJ pas intéressé par Apokalupsis (et ça serait dommage) peut s'en passer...

Mais n'oublions pas que dans ce genre d'histoire, l'important n'est pas et ne sera jamais le réalisme. L'important c'est que les autorités militaires et sanitaires sont tellement incompétentes (et minées de l'intérieur) que ca dégénère... qu'ils tentent de cacher ça en prétendant que ça n'arrive pas jusqu'au moment où. Réaliste ? On s'en fout. Dans les codes du genre ? totalement.

- Comment des gens (ce qui est dit à plusieurs reprises dans le ldb) peuvent-ils se retrouver au contact du virus sans le savoir ? Juste inconcevable puisqu'il faut avoir été mordu, ou léché, par un zombie. Un type qui s'est fait mordre au sang dans une rue, il ne va pas à une soirée peinard - il va à l'hosto ou il appelle les flics.


Sauf que... ce ne sont pas les seuls moyens. Les hostiles doivent absolument être brûlés et ça n'est pas pour rien. En réalité le virus ne meurt pas une fois le zombie détruit, au contraire, il continue à vivre. Les Z-Corps ont donc pour consigne de ramener les corps pour les brûler dans les incinérateurs de One World (je ne sais plus où c'est dit... UDOA peut-être) pour éviter toute contagion. En effet : un zombie buté tombe dans la réserve d'eau d'une ville ou son sang y coule, et c'est toute l'eau qui est contaminée pouvant transformer toute une population à son insu. Et c'est là tout le problème des autorités sanitaires justement, et des Z corps.

(quid du type qui s'emplafonne dans le bar dans le 1er scénario, alors qu'il est dit expressément que Chambers ne laisse aucun survivant, comment peut-on avoir tant de zombies devant le bar alors qu'on est visiblement quelques heures après l'évasion de Chambers


Encore une fois c'est expliqué (mais je en sais plus si c'est dans le LDB ou dans un supplément) : les hostiles sont répartis en plusieurs "générations". Ceux mordus par les "descendants directs" de Chambers se transforment en quelques secondes. Plus on s'éloigne de chambers, plus la mutation est lente. Ainsi le virus semble perdre au fur et à mesure des transmissions de sa virulence, laissant petit à petit les gens survivre plus longtemps avant de se transformer. Dans le premier scénario, ce sont des hostiles de première ou seconde génération que les PJ rencontrent : le virus les transforme en quelques secondes, quelques minutes au mieux. Quant à cette histoire de "grippe A" c'est tout le soucis de l'armée qui tente de camoufler tout ça et qui court circuite tout. La rumeur met du temps à se répandre ? Normal, contrôle de l'information et fermeture des périmètres contaminés... Pour le coup je suppose que dans un tel cas il y aurait un total balckout des communications dès le début sur les zones concernées jusqu'à ce que ça finisse pas tellement fuir de tous les côtés que les infos finissent pas devenir officielles sur le net et prises au sérieux (et pas prises pour un court métrage d'horreur posté par des étudiants en cinéma en mal de reconnaissance.)



Maintenant, il faut quand même faire au jeu les concessions du genre : il présuppose que les autorités sont des merdes et que les gens, au mieux se voilent la face, au pire ne comprennent simplement pas ce qui se passe. Et que tout ça mène à la catastrophe. Ceci dit, sur le côté "on fait un gros blackout des communications en quelques heures et on tente de juguler la crise tout en se plantant, "The Crazies", le dernier, est plutôt bien fait : une ville se retrouve sous la menace de psychopathes sanguinaires et décérébrés et aucun moyen de faire filtrer l'info. On est en plein blackout de toute communication sur la zone infectée. Il est totalement dans le thème et montre simplement toutes les concessions qu'on fait au réalisme dans un film de genre. :)
Butch vs Johnny Depp
See it, rate it, leave comment.
Avatar de l’utilisateur
Kobbold
 
Messages: 93
Inscription: Lun Juil 23, 2007 10:19 pm

Re: Pas content du tout - incohérences graves dans le BG

Messagepar Docteur Gonzo » Sam Mar 31, 2012 7:09 pm

Je comprends mieux avec ces explications. Merci à tous les deux. Je ne persiste pas moins à trouver ces éléments problématiques, mais je comprends cette idée de faire des "concession au genre". Je trouve cela personnellement dommage, mais je peux l'accepter :)

Assurément, dans ma campagne, les autorités ne seront pas aussi incompétentes. Je préfère un certain réalisme, pour ma part. J'ai fait jouer un premier scénario, qui se déroulait dans les premiers jours de l'épidémie, avec des personnages du CDC, et au 5eme jour, on en est déjà au chaos de la troisième semaine de Z-Corps. Je trouve ma chronologie plutôt réaliste - Topeka sera certainement bombardée dans les heures qui viennent. La situation devrait ensuite se stabiliser dans le Kansas, avec le redéploiement des forces de l'ordre (armée, police). Avant l'apparition des premiers cas dans d'autre villes, qui vont basculer le pays dans le chaos.

J'ai commandé les deux suppléments, 8 semaines plus tard et Undead On Arrival. Je prendrai sans doute une direction différente de la timeline officielle, et je piocherai ici ou là les éléments qui m'intéressent. Loin de moi l'idée de dire que Z-Corps n'est pas un bon jeu - en l'état, il convient simplement mal à mon exigence de réalisme. Dans mon idée, l'incompétence des autorités nuit à l'épouvante - savoir que tout le monde fait son job le mieux possible, avec professionnalisme, et que ça foire quand même, voilà la véritable horreur :)

Merci pour ces éclaircissements et réponses étoffées.
Docteur Gonzo
 
Messages: 7
Inscription: Mer Mar 14, 2012 1:02 pm

Re: Pas content du tout - incohérences graves dans le BG

Messagepar Kobbold » Sam Mar 31, 2012 8:31 pm

Je ne pense pas que les concepteurs t'en voudront : s'approprier un jeu c'est la base du JDR.

Tu verras que chaque supplément traite de son domaine particulier. Hors évolution de la timeline, tu as des thèmes assez précis qui sont traités. Même sans la suivre, tu auras plein de matériel exploitable là bas dedans. :)
Butch vs Johnny Depp
See it, rate it, leave comment.
Avatar de l’utilisateur
Kobbold
 
Messages: 93
Inscription: Lun Juil 23, 2007 10:19 pm


Retourner vers Z-Corps

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités