Campagne du Voleur de Pierres

Modérateurs: Neko, Florrent

Campagne du Voleur de Pierres

Messagepar eltarion » Mar Aoû 30, 2016 11:42 am

Bien le bonjour à toute la communauté.

J'anime avec ma table de joueurs la campagne du Voleur de Pierres. L'un des joueurs fait office de scribe et relate les aventures de son point de vue! 2 scénarios ont été effectués, une discussion sur un forum (simulant une discussion de taverne autour des derniers scénarios). Ils 'agit d'une campagne à table étendu comprenant pour le moment 7 joueurs mais pouvant en accueillir jusqu'à 9. Les tables accueillent jusqu'à 6 joueurs car il est rare d'avoir tout le monde de disponible.
Nous avons pour le moment :
Un prêtre haut elfe : Sillas
Un voleur elfe noir : Vayron
Un sorcier Draconien : Drak's
Un éclaireur humain : Wall Daker (avec sa panthère Nebel)
Un barbare demi orque : Tusk
Un nain guerrier : Brom

Par mesure de discrétion, je ne révèlerais aucun des "one unique things" des joueurs ni leurs liens d'icône!

Je mets le premier post cet après midi ou demain. Je vous souhaite une bonne lecture (il reste quelques fautes d'orthographe mais ça reste lisible, il faut bien intégrer que c'est sans prétention et c'est déjà cool de sa part de prendre le temps de rédiger)
eltarion
 
Messages: 13
Inscription: Dim Avr 20, 2014 3:35 pm

Re: Campagne du Voleur de Pierres

Messagepar eltarion » Mar Aoû 30, 2016 9:06 pm

Partie du 05/03/2016 : Les éclairs et du sang

Joueurs présents :


Loïc : Prêtre : Sillas
Sam R : Voleur : Vayron
Sam H : Sorcier : Drak's
Nico : Guerrier : Ti' ron
mathieu : Eclaireur : Wall Daker
Teil : Barbare : Tusk



Situation du monde :
Le seigneur Orque a ses armées aux portes de Bilaron (royaume Nain) dans les monts de givre (Nord Ouest). L'armée Orque est puissante, préparé et étrangement nombreuse, le royaume Nain prépare ses troupes pour défendre ses territoires.

Descriptif de l'aventure :
Les joueurs reçoivent une missive impériale leurs demandant d'être au palais blanc à Axis (capitale Impériale) le 3ème jour de la semaine Malleus du mois de Katesh de l'an 178 du treizième âge (et ouais, ceux qui n'ont pas le calendrier sous les yeux vont galérer ^^).

Nous sommes dans une salle d'attente luxueuse, cinq personnes sont présente, un silence gênant c'est installer. Un Halfelin d'age avancé entre :

Melander le Gris a écrit:
Bonjour, je suis Melander le Gris, intendant d'Axis. Vous savez peut être que la situation au nord ouest est préoccupante. L'armée du seigneur Orque est malheureusement plus forte que nous l'imaginions. Les troupes du chevalier Noir sont occupés à gérer les assauts de la Démoniste, ils ne pourront pas envoyer de troupes pour le moment. L'Empereur à décider d'envoyer une partie de son armée pour aider le royaume Nain.

Ce qui m'amène à votre invitation, afin de rassurer les nobles et le peuple, nous devons vérifier qu'aucun groupe ou faction en profite pour menacer l'empire. C'est pourquoi nous avons missionner plusieurs groupe d'aventurier tel que vous pour différentes actions.

Nous souhaitons que vous vous rendiez au sud ouest d'Axis, au pilier de la foudre. C'est une des tour de contrôle où des mages de l'Archimage scrutent le royaume. C'est une sorte de station météorologique permutant à l'Archimage de réguler le temps. La tour est à trois jours de marche, merci de vous y rendre, une fois sur place le capitaine Ameliefor vous décrira la situation et vous transmettra les informations importantes s'il y en a. Je vous demande également de vérifier qu'il n'y est rien d'étrange au alentour et sur la route vers le site.


Après discussion, nous sommes partie vers la tour...

...........

Lors du premier jour de voyage, nous avons rencontré un groupe de gnoll belliqueux prés des bois terrible, Wall Daker connaissant bien les lieux, est habitué à ces créatures, un bon carreau d'arbalète fonctionne très bien. Pendant la deuxième journée, nous nous sommes fait piéger par des sables mouvant après avoir traversé un ruisseau (c'est quand même la lose, un petit ruisseau et on ce prend des sables mouvant...). Ti'Ron, aider de sa corde nous a aider à nous en sortir. Dans la nuit du troisième jour de voyage, des brigands ont essayé de nous détrousser, la chance était avec eux, c'est Silas qui les a remarqué. Son coté bienfaiteur a réussi à le convaincre de ne rien tenter contre nous contre un repas chaud. A vraie dire, le reste du groupe est persuader qu'il s'est lever dans la nuit pour gloutonner les rations. Nous verrons dans les prochaines nuits si son gloutonnage est avéré.

Le lendemain matin, nous sommes tombé sur un chariot abandonné au milieu de la route. Le chariot a été vidé, le cheval était mort et des traces de sang partait vers la forêt. Ces traces nous ont mené à une clairière. Au milieu ce trouvait deux corps nuls. Sylas c'est précipité pour vérifier qu'il était vivant. C'était un piège... nous avons éliminer le groupe de gobelin assez facilement. Malheureusement pour eux nous ne somme pas arriver assez vite, le couple avait été torturé, violé et égorgé... Sylas leur a fait une benediction, nous avons brièvement recouvert les corps avec de la végétation pour leur donner une sépulture de fortune. En suivant la trace des gobelins nous avons trouvé leur tanière, des armes de bonnes facture et une carte de la région y étaient entreposé. Les gobelins avaient du bon matériel, ce qui est louche, ils ont surement étaient engagés et équipés mais nous ne savons par encore par qui.

La carte représente la tour météorologique avec des emplacement tout autour. Nous décidâmes de nous hâter vers la tour. Sur la route nous avons constaté qu'il s'agissait de rune, surement des runes de protection de la tour.

En arrivant à la tour, une délégation d'une demi douzaine de guerrier nous reçoit, ils sont assez nerveux... Quelque chose cloche mais nous ne savons pas encore quoi.

...........

Le capitaine de la garde, Ameliefor, nous explique l'utilité de la tour, scrutation, données météorologique et surement d'autre chose qu'elle ne peut pas nous dire. Elle est gêné par quelque chose et nous propose de rester avec son suppléant Varis.

Varis a écrit:

Les mages de la tour ont scruté les batailles des portes de Bilaron, ils ont vu une groupe de l'armée des dragons d'argent arriver en renfort sur le champ de bataille, ce qui était un bon présage. Le problème et que les orques sont trés bien équipé, ils ont réussi à battre le groupe. Ensuite, le seigneur Orque est apparu, je parle bien de l'icône, ce qui a fait pêter les plombs aux mages. Ils sont devenu fou, ont commencé à nous attaquer. Nous avons du les tuer...



...........

Varis a écrit:

Etant donné que vous êtes ici pour enquêter, nous avons quelque chose à vous proposer. A 2 heures au nord d’ici ce trouve une ville en ruine, Verlieu. S’il y a une armée ou un groupe voulant nous attaquer, il sera là-bas. Pouvez-vous vous y rendre et activer des runes de protection en cas de présence hostile. C’est une procédure de protection que nous avons mis en place il y a de cela quelques années. En gros le lieu étant le plus propice pour ce tenir embusquer, nous avons décidé d’y placer toutes une série de piège. Il suffit d’aller dans la ville et d’activer les runes de pièges, c’est le mur d’une maison situé à l’entrée de la ville.


Après quelques précisions techniquement magiques, nous avons décidé de partir immédiatement.

Sur le départ, Ti’Ron croise un ancien ami à lui, par la même occasion, un allié de ma tribu vient vers moi. Nous discutons quelques minutes et après quelques plaisanteries plus ou moins grasses, nous les remercions pour leurs cadeaux (une potion de soin et une huile magique).

Dans la nuit du 6 Malleus Katesh 178 du 13 âge nous partons vers Verlieu.

Après 1 heure de marche nocturne, nous entendons des déflagrations et des éclairs tonnent un peu plus loin. Nous nous hâtons. La ville est en feu, certain piège ont déjà fonctionnait mais d’autre pas encore. Nous voyons des cadavres Orques, gobelin et même un Troll. Au détour d’une ruelle nous croisons la route d’une tribu de Kobold. Après avoir éliminé la menace nous constatons qu’il y a des traces de dragon. Nous entendons du tonnerre provenant de la tour. Nous décidons de faire demi-tour immédiatement.

Après une heure trente de course, nous arrivons à la tour. Un dragon chute du haut de la tour et s’écrase devant nous. Le combat commence, Ti’Ron et moi chargeons la bête. Je décide de donner tout ce que j’ai pour la tuer avant qu’elle ne le fasse. Après quelque échange de coup je me retrouve à terre, ses coups de griffe et ses crocs ont eu raison de moi. Silas me soigne, dès mon réveil je reprends mon fléau à deux mains et je charge de nouveau le dragon. Drak’s me demande d’arrêter et ce mets entre moi et le dragon. Je suis lancé, enragé et ne comprenant ce qu’il me demande, je fonce pour donner le coup de grâce. Finalement, nous arrivons à terrasser le dragon, ou plutôt la dragonne.

Drak’s m’explique qu’il connaissait la dragonne et qu’il avait demandé au groupe d’arrêter les attaques pendant que j’étais inconscient. Nous n’avons pas le temps de discuter plus en détail, nous montons en haut de la tour.

Dans la montée nous voyons le corps sans vie d’Ameliefor. Nous allons sur le toit. En montant nous entendons des bribes de discussion entre Varis et des hommes lezards.

Varis a écrit:
Est-ce que vous êtes certain que le rituel à fonctionné ?

Est-ce que l’invasion a eu lieu ?


Sans hésitation, nous engageons le combat contre ce traitre de Varis et ses sbires. A la mort de Varis, une créature draconique sort de son corps le déchiquetant. Après un combat acharné, le calme revient.

Drak’s nous explique que la créature qui est sortie du corps de Varis est un espion de la triade draconique. C’est la méthode qu’il utilise. Ils prennent possession d’un corps et trahissent le groupe infiltré le moment voulu.

Nous prenons un peu de repos avant de rentrer à Axis.

Nous enterrons les nôtres, brulons les autres et faisons de la tour notre campement avant de partir demain matin.

Plusieurs questions nous empêchent de bien nous reposer :


Que fait la triade draconique ici ?
Pourquoi et qui a équipé les gobelins ?
Depuis quand Varis est un traitre ?
Quelles sont les factions que nous avons rencontrées ?
Etc…
eltarion
 
Messages: 13
Inscription: Dim Avr 20, 2014 3:35 pm

Re: Campagne du Voleur de Pierres

Messagepar eltarion » Sam Sep 03, 2016 12:07 pm

Partie du 23/08/2016 : Tenter votre propre chance
Joueurs présents :


Loïc : Prêtre : Sillas
Sam R : Voleur : Vayron
Pierrick : Guerrier : Brom
Teil : Barbare : Tusk



Date : 7ème jour de Malleus du mois de Katesh de l'an 179 du treizième age
Après une nuit de repos, nous décidons de rentrer à Axis pour faire notre rapport à Melander le Gris. Au bout de trois jours de marches, nous rencontrons un groupe de réfugiés. Ils ont l'air très mal en point, certain sont borgnes d'autre amputés d'un bras ou d'une jambe. Nous pouvons lire la fatigue, la douleur et la détresse sur leurs visages. Nous leur proposons un repas chaud et de quoi changer leurs pansements. Au cours du repas nous apprenons qu'ils viennent de Val Herse, une ville à quelques jours au sud ouest de notre position. Leur ville a été attaqué par des trolls et des gobelins.
Nous décidons de nous séparer. Drak's, Ti' ron et Wall daker vont escorter les réfugiés jusqu'à Axis, ils feront le bilan Melander le Gris. Silas, Vayron et moi partons vers Val Herse le 3 Donnard Katesh.
En pressant un peu le pas, nous avons mis trois jours pour arriver. La ville est assiégée par des catapultes, des trolls et des gobelins. Le nombre de trolls nous inquiète un peu mais nous apercevons les
remparts de Val herse au loin. La défense a l'air de tenir, nous voyons des dizaines d'hommes armées faire leurs patrouilles sur les remparts.

Sillas nous propose de nous déguiser en gobelins pour traverser les lignes trolls afin de rejoindre Val Herse. Sans trop réfléchir, Vayron et moi le suivons. En traversant les troupes nous apprenons que le chef de cette armée est un troll gigantesque se nommant Souflamoelle. Assez rapidement, nous arrivons à entrer dans Val Herse, un garde voyant que nous étions déguisés nous fait entrer.
Le garde nous présente à un vieux nain, Brom, qui est le représentant de l’autorité de la ville depuis le décès du gouverneur ainsi que du capitaine de la garde. Brom se charge de nous expliquer la situation. C’est catastrophique, il reste moins de 20 hommes d’armes sur les 200 habituellement en garde dans la ville, sur les 5000 habitants de Val Herse, il n’en reste que 2000 dont plusieurs réfugiés des hameaux alentours. Cette ville représente plusieurs enjeux stratégiques :


Elle est au pied d'un col est est l'un des seuls passages au sein de la Passe des géants
Elle sert observatoire vis à vis d'un seuil d'enfer se trouvant plus haut dans les montagnes, gardés par des géants du feu
L'un des gouverneurs précédents, Lucian Vrees était l'un des espions impériaux les plus reconnus. Beaucoup de monde souhaite la main sur ses archives. Heureusement, elles sont dans un coffre scellé magiquement
Val Herse est aussi le lieu où repose la dépouille du prophète Adjorin. Ce prophète devait dire 3 prophéties qui impacteraient le monde mais il a été assassiné peu de temps après avoir dit la deuxième. Depuis des clercs observent sa dépouille en attente de la 3eme prophétie.



Silas va aider comme il le peut à soigner les habitants et organise un hôpital de fortune, choisissant les personnes les plus compétentes pour soigner, Vayron se charge de fouiner dans la ville, à vrai dire, il nous l’a dit qu’en revenant. De mon côté, je vais faire le tour des remparts pour surveiller l’armée troll. Je constate que Brom a eu de bonne idée pour faire croire qu’il y avait plus de combattants. Des chariots étaient tirés par des hommes d’armes (ainsi que par des enfants et des citoyens) avec des armures sur des mannequins, faisant croire à des patrouilles de 5 à 6 hommes. La ville est sous tension, des tirs de catapulte tombant régulièrement et de manière aléatoire.

Dans la nuit du 6 au 7 Donnard, les trolls tentent une percée par la porte sud, profitant de la pluie et de l'orage pour masquer leurs déplacements. Trois trolls défoncent la porte et cherchent du regard toutes créatures voulant servir de repas. Nous leurs faisons face et un combat acharné commence. J’aperçois un groupe de gobelin voulant nous dépasser sans combattre, ils savent où ils vont ce qui est étrange. Je décide de les pourchasser pour les exterminer. J'espère juste être assez rapide pour revenir aider mes compagnons. Les gobelins ne m'ont pas résisté, je charge sur les trolls pour soulager Brom qui était seul face aux deux trolls restant. Silas nous soignait pendant que Vayron s'est occupé de nous trouver de quoi brûler les corps des trolls. En effet, ces créatures régénèrent et seul le feu ou l'acide peuvent les tuer définitivement. De l’autre côté les gardes de la ville font face à une demi-douzaine de troll, le combat semblait perdu d’avance mais c’était sans compter l’intervention de la protection divine des dieux de la lumière ! Ils ont entendu les prières de Silas et ont protégé les gardes pendant la bataille.


La bataille a été dure mais nous l'avons gagné, nous barricadons la porte et soignons nos blessures. En fouillant les corps des gobelins, nous trouvons une lettre, les trolls et gobelins n'étant pas connu pour la qualité de leurs langages, nous essayons de décrypter le message. Une chose est sûre, il y a un certain Jaleh dans la ville, et ce traître prépare quelque chose.
Nous entendons des cris provenant de l’église. Après une course effrénée, nous assistons à une scène des plus étranges. Le squelette du grand prophète Adjorin s’est relevé et une voix sortie d’outre-tombe se fait entendre :

Trois deviendra deux.
La rampante est juste un instrument.
Les trois yeux mangeront l’étoile si personne ne le protège.
Notre émissaire est menacé par des joueurs cachés, protéger là.


La tant attendu troisième prophétie du grand Adjorin vient d’être révélée. Aucun d’entre nous ne prend conscience de l’importance de la scène mais une chose est sûre, nous sommes désormais liés à cette prophétie.
Après quelques instants de silence une autre voix ce fait entendre. Cette fois ci pas de prophétie mais plutôt un esprit malin. Après quelques recherches dans les ombres de l’église nous nous faisons attaquer par des créatures étranges, des bonnets rouges… Ces étranges créatures peuvent nous surprendre en surgissant des ombres. Le combat fut simple, nous avons même réussi à en capturer un. Malheureusement, il s’agit de créature s étranges (pas d'un autre plan, en tout cas, ce n'est pas prouvé) et ils peuvent disparaître dès qu’un mot est prononcé, dans notre cas, le mot de repli des bonnets rouge était « attaque ».



Nous reprenons nos esprits et nous nous concentrons sur notre mission : trouver qui est Jaleh et savoir ce qu’il ou elle sait. Brom se renseigne auprès des habitants, une certaine Jaleh vivait dans la forêt touchant Val Herse. Elle est entrée dans la ville avec d’autres réfugiés. Vayron de son côté parvient à trouver sa cachette, elle se trouverait dans les sous-sols de l’abattoir du plus grand marchand de Val Herse. Une fois sur place, nous nous apercevons que le marchand est sous la menace de Jaleh et qu'un mercenaire est en charge de surveiller la famille. Elle détient son fils. A ce moment, après avoir appris le respect au mercenaire, nous nous engageons dans les sous-sols de l’abattoir afin de déloger cette sorcière.
En descendant nous entendons des incantations lugubres. Je me précipite dans l’escalier, j’arrive dans une grande salle ou se trouve un autel rudimentaire installé au fond. Devant moi se trouve des créatures immondes, des sortes de vases visqueux. Jaleh, nous voyant arriver, se transforme en Tieffelin.


La confrontation se termine par le broyage des côtes et de tous ses organes vitaux par mon fléau à deux mains. En mourant Jaleh déverse sa dernière malédiction :
Il y aura toujours un sacrifice…
Le fils du marchand est sauf, nous commençons à reprendre notre souffle quand tout à coup un séisme nous presse de sortir des sous-sols.
De mauvais souvenirs remontent à la surface, mon crane va exploser, je tente de garder mon calme et je porte le gamin à la surface.
Une fois au dehors, nous constatons que tout est à faire. L’armée troll et gobelin se trouve dans la ville.
Les secousses du séisme se font de plus en plus fortes. Il n’y a pas de doute, « il » est là. Mon esprit est confus, je ne sais pas quoi faire. Une partie de moi veut rester et le combattre pendant que l’autre veut fuir. Après quelques instants et les conseils du reste du groupe, je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour aider les villageois à sortir de cet endroit. Ce n’est pas le lieu pour « le » combattre. Je dois d’abord en discuter avec mes compagnons.
Nous devons fuir mais l’armée troll ainsi que son redoutable chef nous barre la route. Souflamoëlle. Nous n’aurons qu’une chance de survivre. Il faudra percer la ligne troll pour pouvoir survivre. La bataille contre Souflamoëlle et son lieutenant fut très compliquée mais nous réussissons à les tuer.


Les gardes ont encore une fois fait preuve de bravoure et nous ont aidés à sauver la quasi-totalité des habitants de Val Herse. L’armée troll se fait engloutir par les sables mouvants du « voleur de pierre ». J’ai déjà vu cette scène mais c’est une première pour les personnes présentes devant ce qui reste de Val Herse.


Peu de temps après, nous apercevons trois chevaliers montés sur dragons, ils arrivent trop tard pour nous aider contre les trolls mais ils nous permettront de rentrer sain et sauf à Axis.
Sur le retour vers Axis, nous nous efforçons de rester silencieux. Beaucoup de personnes ont perdu des proches, sont blessés où n’accepte pas ce qu’ils ont vu. Silas organise des messes et parvient à convertir certaines âmes.

Après réflexion, nous pensons que le rituel de Jaleh correspond à celui que Varyss avait tenté la semaine d’avant.

La route vers Axis se passe sans encombre. Nous retrouvons Drak’s, Ti’ron et Wall Daker dans les bureaux de Melander le Gris. Je leur explique ce qu’il s’est passé, Brom et Vayron complètent mes dires. Silas quant à lui, préfère nous laisser pour finaliser l’organisation de l’aide aux réfugiés.

Mélander le Gris nous donne une récompense de 200 PO chacun et nous laisse disposer. Des chambres et repas nous sont offert dans la taverne du Drake Vermillion. Cette auberge est réputée pour seulement accueillir les aventuriers qui ont accomplis des hauts faits pour l'empire. Sans faire dans le clinquant ou le surfait, leur qualité de service est très bonne et adaptée à la clientèle. Serveuses, serveurs, cuisinières, cuisiniers et tout le personnel ont du vivre sur la route pendant une période pour avoir le droit de travailler dans cet établissement. Il se dit que personne ne peut se proclamer aventurier tant qu'il n'a pas fait trinquer son godet au Drake Vermillion.

Dans la soirée du 6 Vendarl de Goloven, nous nous retrouvons tous (sans exceptions) autour d’un repas bien mérité.
eltarion
 
Messages: 13
Inscription: Dim Avr 20, 2014 3:35 pm


Retourner vers 13e âge

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron