Au Nom du Roy / projet de setting

La version de Kenneth Hite éditée par Pelgrane press

Modérateur: Neko

Au Nom du Roy / projet de setting

Messagepar Dr DANDY » Mer Sep 11, 2013 9:24 pm

Bonjour!

Moi c'est Doc Dandy, j'ai trainé mes guêtres sur le fofo Humanydyne et maintenant j'ai le nez dans le gumshoe.

J'ai fait l'acquisition de Cthulhu V1 récemment pour développer un setting maison. Fan de la série et des livres des "enquêtes de Nicolas Le Floch, commissaire du Roy" je voudrais adapter quelque chose s'en rapprochant. Enquêtes dans le Paris glauque de 1760, intrigues à la cour de Louis XVI et duels au clair de lune. Avec Cthulhu j'ai une base solide pour créer des enquêtes intéressantes tout en rajoutant le Mythe dans un contexte historique assez troublé.

Rien n'est prêt mais j'ai déjà quelques idées.

Création des compétences d'enquêtes Torture, Badinage, Anatomie et connaissance de La Cour. Escrime en compétence générale. Disparition de quelques compétences inadaptées changement de noms pour plus de cohérence avec le contexte.
Des nouveaux métiers comme Bourreau, Mouche, Chirurgien de Marine, Notable éclairé ou Philosophe.

Une adaptation du contexte du Mythe dans la france du 18e siècle (gros travail en perspective, si vous avez des pistes)

Il va me manquer surtout un petit quelque chose. Dans Nicolas Le Floch les héros ont de temps en temps des confrontations avec des malandrins qu'il faut rosser. J'ai donc besoin d'un système qui permettent de gérer une cinématique plus épique et fun que la base de Gumshoe.

Image

J'ai donc pensé à quelque chose. Les avis ne sont pas encouragés, ils sont mendiés! :mrgreen:

les jets de combats à l'épée se font en opposition réelle. Chacun fait donc un jet d'attaque et de défense. Les points d'escrime peuvent être dépensé dans les deux sens. Chaque fois qu'un opposant touche, il a la possibilité de ne pas infliger de dégâts pour obtenir un point d'avantage. Ce point d'avantage offre plusieurs... euh... avantages :lol:
1- pour chaque point acquis, le personnage gagne un rang dans l'initiative.
2- un personnage avec un point d'avantage ne peut pas subir de dégâts, il faut toucher pour retourner la situation et éliminer un point d'avantage de l'adversaire jusqu'à ce qu'il n'en ai plus.
3- Un personnage peut tenter une autre action qu'escrime pour gagner l'avantage. Athlétisme par exemple mais aussi Badinage pour troubler l'adversaire si c'est faisable.
4- Un point d'avantage peut être dépensé à n'importe quel moment pour: gagner un bonus de +1 sur un jet même de dégâts ou donner un bonus de +1 à un allié.

L'idée derrière c'est de rallonger les combats mais pas trop (les dépenses de points d'escrime vont être importantes) et de donner un avantage au meilleur. Ainsi un très bon escrimeur pourra accumuler des points pour porter une botte mortelle ou même permettre au valet de pied d’assommer l’adversaire avec un jambon. :twisted:

Qu'est ce que vous en pensez :?:
Avatar de l’utilisateur
Dr DANDY
 
Messages: 96
Inscription: Ven Déc 24, 2010 11:52 am

Re: Au Nom du Roy / projet de setting

Messagepar aziraphale » Mar Sep 17, 2013 12:47 pm

J'en pense que sans connaître les bouquins, c'est pas évident de te conseiller quoique ce soit :mrgreen:
mais ça reste un setting plutôt sympa même si je me demande si en remontant d'une grosse centaine d'année, la période "Mousquetaires" n'est pas plus "accessible" et plus "propice à l'imagination" pour des joueurs lambdas (après, si ta table connaît "les enquêtes de Nicolas Le Floch, commissaire du Roy"… ça sera sûrement mieux)

mais bon Milady en Agent de Nyarlathothep, ça claque :D
Avatar de l’utilisateur
aziraphale
 
Messages: 149
Inscription: Mer Déc 05, 2007 12:10 am

Re: Au Nom du Roy / projet de setting

Messagepar Dr DANDY » Mar Sep 17, 2013 2:08 pm

Les références seront plus Valmont, Ridicule ou Barry Lyndon.

La période est justement intéressante pour du Cthulhu: début de la police moderne, de la psychiatrie, intrigues de cour, siècle des lumières, troubles sociaux qui aboutiront sur la Révolution.
C'est beaucoup plus orienté mystères qu'un 17e siècle où on réglait les choses a coup d'épée (où pour le coup le système Gumshoe sera moins convaincant)
Avatar de l’utilisateur
Dr DANDY
 
Messages: 96
Inscription: Ven Déc 24, 2010 11:52 am

Re: Au Nom du Roy / projet de setting

Messagepar kristoff » Mar Sep 17, 2013 6:57 pm

on avait déjà échangé à ce sujet
tu as mon e-mail pour continuer si tu veux (j'ai un travail historico-fantastique sur le sujet dans les tuyaux)
et je connais assez bien le système pour qu'on essaie de voir ce que l'on peut y faire... à bientôt :o)
"l'art de la guerre consiste à soumettre son ennemi sans combattre" Sun Zi
kristoff-valla@blogspot.com
kristoff
 
Messages: 259
Inscription: Mar Nov 01, 2005 9:36 pm
Localisation: Gironde

Re: Au Nom du Roy / projet de setting

Messagepar Dr DANDY » Mar Sep 17, 2013 8:59 pm

Merci 8)

Pour le moment je lis beaucoup et prend des notes. Ce n'est pas pour tout de suite car je veux digérer tout çà et rendre un truc cohérent et complet.
Avatar de l’utilisateur
Dr DANDY
 
Messages: 96
Inscription: Ven Déc 24, 2010 11:52 am

Re: Au Nom du Roy / projet de setting

Messagepar Léonard » Mer Oct 30, 2013 1:47 pm

Bonjour,

Je suis aussi nouveau par ici, mettant mis à Cthulhu Gumshoe récemment, mais avec beaucoup d'enthousiasme. J'adore le système pour sa simplicité et sa fluidité, mais j'avoue que je suis resté un peu sur ma faim avec le système de combat, qui manque un peu de punch.
En attendant Night's Black Agents, qui, je l'espère, offrira des options dans ce domaine, j'ai pensé à un petit ajout pour le combat au corps à corps, sur le principe Attaque/Parade-riposte :

- L'Attaquant porte un coup, avec la règle habituelle : il doit dépasser le seuil de blessure du Défenseur.
- Si l'Attaquant a réussi, le Défenseur le droit a un jet de Parade-riposte (compétence Mêlée ou Bagarre) :
- S'il dépasse de 1 point le score de l'Attaquant à son jet précédent, il pare ou esquive juste l'attaque.
- S'il dépasse de 2 points ou plus, il pare ou esquive l'attaque et réussit une riposte. C'est lui qui inflige des dégâts à l'Attaquant.
Exemple : Jack est attaqué par un truand armé d'un couteau. Ce dernier porte fait un jet de Mêlée, et obtient un 5. Son attaque devrait toucher, mais Jack tente une parade-riposte. Il fait un jet de Bagarre (il se défend à mains nues), et obtient 7. De la main gauche, il détourne le coup du truand, et lui envoie un crochet du droit au visage.

Ce système n'alourdira pas trop les combats, je pense, mais peut entraîner des choix intéressants : vaut-il mieux attaquer, ou laisser frapper l'adversaire, pour tenter une riposte ?
L'attaque est moins coûteuse en points de compétence (il suffit d'atteindre un score de 3 ou 4 pour toucher). Mais la parade-riposte est plus sûre, si on est prêt à dépenser des points. Elle aura sûrement la faveur d'un attaquant plus expérimenté.

Ce système peut être intéressant à utiliser dans des combats de style "Cape et épée". C'est d'ailleurs ma propre pratique de l'escrime qui m'en a donné l'idée.

En tout cas, je vais le tester dans un scénario pulp, samedi prochain.
Léonard
 
Messages: 15
Inscription: Dim Oct 13, 2013 11:31 am

Re: Au Nom du Roy / projet de setting

Messagepar Dr DANDY » Jeu Oct 31, 2013 3:39 pm

C'est pas mal du tout, j'avais pensé à autre chose aussi pour du duel épique.
Un système inspiré par le "Edge" du jeu de cartes Vampire.
En gros le premier assaillant qui réussi son attaque gagne l'Avantage. Seul une personne possédant l'avantage peut occasionner des dégâts à un autre. Si j'ai l'avantage et que mon opposant réussi le jet, il me fait perdre l'Avantage et ainsi de suite. Il faut donc accumulé 2 réussites successives pour dégâts. En revanche on peut l'utiliser lors du 2e jet pour porter une botte et relancer les dégâts.
Autre point important: on peut gagner l'avantage en utilisant une autre compétence qu'escrime. Par exemple mêlée (je file un coup de poing), athlétisme (je me lance sur le lustre pour changer de position), etc.
Avatar de l’utilisateur
Dr DANDY
 
Messages: 96
Inscription: Ven Déc 24, 2010 11:52 am

Re: Au Nom du Roy / projet de setting

Messagepar Le Wraith » Lun Nov 04, 2013 4:57 pm

Le système made in Léonard ne fonctionne pas mal du tout et n'alourdit pas les combats, il leur apporte même un petit plus que mes joueurs toujours un peu réfractaire au Gumshoe apprécient.
Merci m'sieur !
C'est toujours dans l'innocence que le Mal Véritable prend sa source.
Avatar de l’utilisateur
Le Wraith
 
Messages: 45
Inscription: Jeu Oct 31, 2013 4:57 pm

Re: Au Nom du Roy / projet de setting

Messagepar Léonard » Lun Nov 04, 2013 7:17 pm

De rien. :wink:

Tu l'as testé ?
Léonard
 
Messages: 15
Inscription: Dim Oct 13, 2013 11:31 am

Re: Au Nom du Roy / projet de setting

Messagepar Darkkeeper » Lun Nov 04, 2013 10:41 pm

Je suis le projet de loin et je trouve le début assez prometteur.

Si j'ai des idées je vous en ferai part :)
Avatar de l’utilisateur
Darkkeeper
 
Messages: 156
Inscription: Jeu Sep 13, 2012 6:34 pm
Localisation: Amiens

Re: Au Nom du Roy / projet de setting

Messagepar Dr DANDY » Lun Fév 01, 2016 5:03 pm

Salut, Je reviens beaucoup plus tard pour évoquer ce setting.

J'ai bien avancé sur la question et je resterais ferme sur la période: le règne de Louis XV et XVI sont parfaits pour mettre en oeuvre des intrigues sombres et exaltantes.
Je vais citer quelques références pour donner le ton:

- Les enquêtes de Nicolas Le Floc'h de Jean François Parot. La série télé est très bonne mais les livres offrent un vrai tableau du Paris de l'époque avec moult anecdotes et descriptions de lieux et événements. Du caviar.
- Ridicule de Patrice Leconte. Contemplez la vanité des puissants et la façon dont ils peuvent sombrer pour un mot de trop.
- Les Liaisons Dangereuses de Choderlos de Laclos. On cite souvent l'ouvrage comme faisant l'éloge du libertinage mais Laclos nous dépeint ici un épisode tragique de la vie de l'époque. C'est sombre au possible.
- Amadeus le film. Un peu à coté mais révélateur des fastes de l'époque.
- Tous les matins du monde. Le film est assez ennuyeux mais la musique de Jordi Savall et merveilleuse.
- Dark Streets de Cakebread et Walton. La même idée que moi mais pour le Londres de 1750 avec un supplément de Mythe de Cthulhu. L'ouvrage est intéressant mais très spécifique à la culture anglaise de l'époque donc presque inexploitable en l'état.
- Assassin Creed Unity. Surtout pour la musique, Au Nom du Roy ne parlant guère de ninjas parisiens ^^

Image

Je vais poster régulièrement pour donner des informations sur le projet.
Avatar de l’utilisateur
Dr DANDY
 
Messages: 96
Inscription: Ven Déc 24, 2010 11:52 am

Re: Au Nom du Roy / projet de setting

Messagepar Dr DANDY » Mar Fév 02, 2016 11:43 am

Voici les changements opérés dans le jeu au niveau des carrières.

Antiquaire
artiste
Philosophe
Criminel
Courtisan
Ecclésiastique
Chirurgien de marine
Agitateur
Médecin
Militaire
Officier de police
Vagabond
Bourreau
Homme de loi (notaire / avocat)
Mouche
Notable éclairé
Savant
Mage

Philosophe: un ami des lettres et des sciences fervent partisan de la diffusion des connaissances.
Compétences: Arts, Histoire, Langues, bibliothèque, empathie, théologie et 3 autres spécialisations
Niveau de vie entre 2 et 4.
"Je pense donc je suis": le philosophe est à même de mener une réfléxion intense sur le sens de la vie et peut donc récupérer de l'équilibre mental via le raisonnement en y mettant le temps nécessaire.

Courtisan: noble proche du Roy et entretenu par la Cour. Il ou elle maîtrise les méandres de la politique et des intrigues de Versailles.
Compétence: niveau de vie, cour, équitation, flatterie, badinage et 3 autres compétences.
Niveau de vie de 4 à 6.
"Faveur royale": à l'aide de son niveau de vie ou de ses relations à la cour le courtisan peut obtenir une faveur, un passe droit ou tout autre chose que seul le Roy peut annuler (à condition d'en être informé). Attention cette faveur n'est pas gratuite et n'est accordée qu'une fois par scénario.

Chirurgien de Marine: habitué aux combats meurtriers sur les navires, les chirurgiens de marine ont très vite abandonnés les idéologies rétrogrades de leurs confrères pour une approche plus pragmatique.
compétences: anatomie, médecine, premiers soins, réconfort, herboristerie et une compétence au choix.
Niveau de vie entre 2 et 4.
"soins d'urgence": votre oeil aguerri identifie sans test la gravité et la nature d'une blessure. Sur un jet de premiers soins vous redonnez 3 points de santé au lieu de 2.


Agitateur:
vous êtes en quête de vérité et n'hésitez pas à la dénoncer dans des pamphlets brulants. Vous êtes celui ou celle qui révèle les scandales du monde.
Compétences: receuils d'indices, langues, histoire orale, connaissance de la rue, déguiser, fuite + 2 deux compétences.
Niveau de vie 1 à 3.
"Réseau": vous disposez d'un réseau pour transmettre des informations, ouvrages interdits ou en récupérer.

Bourreau: vous êtes un prestigieux mais honni auxiliaire de justice. Vous exécutez les coupables mais prenez en charge aussi les séances de torture (ou "Question") nécessaires au travail de police.
Compétences: anatomie, torture, interroger, athlétisme, bagarre et deux autres compétences.
Niveau de vie de 2 à 4.
"Professionnel de la question": la pratique de la torture ne cause aucune perte d'équilibre mental.

Homme de loi: notaire ou avocat, vous défendez les droits de vos clients et maitrisez les méandres de l'administration royale.
compétences: loi, histoire, bibliothèque, langues, comptabilité, bureaucratie, empathie.
Niveau de vie de 2 à 5.
"expert des lettres et règlements": bureaucratie vous permet d'avoir accès à des informations confidentielles comme des fiches de police d'autres informations légales comme un cadastre ou des condamnations.

Mouche: vagabond, mendiant ou travailleur pauvre, vous améliorez vos jours en servant la police du Roy comme informateur, espion ou même gros bras supplémentaire.
compétences: connaissance de la rue, marchandage, filature, camouflage, sixième sens, discrétion.
Niveau de vie de 0 à 3.
"Homme des rues": vous avez un réseau de contacts à qui vous pouvez faire appel. Ils tiennent une planque à votre place, surveillent un suspect ou viennent prêter main forte à l'occasion.

Notable éclairé: vous ne faites pas parti des grands de ce monde mais avz compris que quelque chose n'allait pas. Il est temps de faire évoluer les mentalités et de propager les savoirs pour améliorer le quotidien de tous. Certains vous traitent de petit bourgeois, vous préférez celui d'homme des lumières.
Compétences: comptabilité, loi, marchandage, organisation, bibliothèque et 3 autres compétences au choix.
Niveau de vie: de 3 à 6.
"Possession": marchandage vous permet d'obtenir un objet unique pour peu qu'il soit accessible.

Savant: naturaliste, astronome ou mathématicien vous ne travaillez qu'à faire avancer les sciences et les savoirs de votre temps.
Compétences: receuils d'indices, langues, bibliothèque et trois parmi alchimie, astrologie, cryptographie physique, histoire et anatomie.
Niveau e vie de 3 à 5.

Mage: vous vous considérez comme un savant, un explorateur des savoirs secrets. La Pierre philosophale, le secret des atlantes ou les alignements planétaires sont vos obsessions.
Compétences: bibliothèque, sixième sens, occultisme, alchimie, herboristerie, empathie, astrologie.
Niveau de vie de 2 à 5.
Avatar de l’utilisateur
Dr DANDY
 
Messages: 96
Inscription: Ven Déc 24, 2010 11:52 am

Re: Au Nom du Roy / projet de setting

Messagepar Dr DANDY » Jeu Fév 04, 2016 11:25 am

Quelques infos sur l'état du Mythe dans la France de 1750.

Fraternité du Signe Jaune: Plus que jamais la menace Mi-Go est prégnante dans la France du 18e. L'exploration de nouveaux territoires est souvent l'opportunité pour les agents de se placer en tête de pont de la lutte. Une loge secrète est installé à Paris.

Les cultes à Cthulhu:
Les cultes ont subis de nombreux revers à cause de la Sainte Inquisition. Mais l'influence de l'Eglise diminue et l’Inquisition vit ses derniers jours. De plus les nouveaux territoires dévoilent leurs secrets (L’île de Pâque notamment). Les adorateurs du Grand Ancien n'attendaient que cela pour ressortir des campagnes où ils se sont terrés. Les navires parcourent le monde, chargeant des hordes d'adorateurs fiévreux à l'idée de réveiller Celui qui dort au fonds des eaux. Ici et là dans les îles Bretonnes ou les côtes basques, des familles dégénérées par le sang des profonds pullulent.

Culte des Sorcières: Les sorcières subissent un violent contrecoup après la mort de la plus grande d'entre elles: La voisin près de 70 plus tôt. En ville la pratique a fortement reculé mais dans les campagnes le culte reste fort. Faiseuses d'anges et herboristes sont toujours très populaires auprès des femmes des classes ouvrières et paysannes.

Les Agents Ythiens: Ils sont partout. En cette ère de recherche de savoir, de découverte technologique et de défiance vis à vis des croyances, les candidats potentiels ne manquent pas.

Culte du Crâne:
Il reste jeune et loin mais les nombreux échanges avec les Amériques ont mené quelques membres sur Paris...
Avatar de l’utilisateur
Dr DANDY
 
Messages: 96
Inscription: Ven Déc 24, 2010 11:52 am

Re: Au Nom du Roy / projet de setting

Messagepar Dr DANDY » Ven Fév 05, 2016 3:19 pm

L'équillibre mental subit quelques changements mineurs.

En effet dans la France du 18e siècle, la faible valeur accordée à la vie humaine est éprouvante mais la plupart des gens se sont endurcis.
Le Gardien ne devra pas ménager les détails sordides à même de faire sombrer l'esprit des investigateurs.
Torture, exécutions publiques et découverte macabre dans les ruelles de la ville sont monnaie courante. Considérez que les personnes ont une plus grande facilité à résister et accordez une difficulté de 3 sur un jet d'équilibre pour les métiers suivants: criminel, chirurgien de marine, médecin, militaire, officier de police, vagabond, bourreau et mouche.

Beaucoup ont encore un rapport intime avec le surnaturel et l'existence du malin et ses manifestations (ou supposées comme tel). A chaque fois la difficulté tombe alors à 3. Exception est faite des personnages au profil cartésien comme le philosophe, le savant, l'officier de police et le notable éclairé pour qui la difficulté passera à 5.

Rappelons que la compétence "psychologie" n'existe pas et qu'hormis la compétence "Réconfort", il n'y a que peu de moyen de récupérer son équilibre. Aussi, et pour alléger un peu le setting, je propose de laisser les personnages récupérer en pratiquant des activités apaisantes et positives avec des proches ou les autres personnages. Idéalement un souper garni de bonnes bouteilles partagées avec des amis pourra servir à remonter la pente.

"Chers amis. Et si après toutes ces émotions nous allions déguster la poularde à la dijonnaise de la Mère Marchant? J'ai ouï dire par un mien ami qu'elle avait reçu tout une cargaison de bourgogne qui réchaufferais notre corps!"
Avatar de l’utilisateur
Dr DANDY
 
Messages: 96
Inscription: Ven Déc 24, 2010 11:52 am

Re: Au Nom du Roy / projet de setting

Messagepar Dr DANDY » Mer Mar 23, 2016 11:18 am

Pourquoi 1750? Notamment car c'est le début de la Police telle que nous la connaissons aujourd'hui.
En effet le lieutenant général de Police, Monsieur de Sartine, organise son service (la fonction date de Colbert) selon une volonté de modernisme.
Attribution spécifique des tâches (police des jeux, des moeurs, des fraudes, etc.), mandat de perquisition, interrogatoires et surtout systématisation des fiches de renseignements sur les personnes.
Les commissaires sont nommés et rattachés au Châtelet, siège de la police parisienne. Les postes sont attribués au mérite parmi les policiers même si les jeux d'influence par l'argent et les réseaux jouent leur rôle. Pour beaucoup il s'agit d'une promotion qui annonce l'ouverture vers l’anoblissement. Il y en a un par quartier et certains se voyaient attribués des missions spéciales comme le commissaire au jeux qui lutte contre les paris clandestins et les maisons de jeux illégales.
Les agents de police, eux, viennent de la classe ouvrière et sont traités comme des subalternes. Du fait de leur faible nombre, les policiers s’appuient sur des auxiliaires inattendus: les mouches. Vagabonds, petits trafiquants ou marchands itinérants, les mouches troquent protection et menue monnaie contre leurs services. Filatures, renseignements et même coup de force en cas de besoin. Ils n'ont aucune légitimité mais leur apparence anodine les rendent très discrets et remplaçables à volonté.
Le Châtelet retiens les prisonniers, conserve les archives et procède également à la conservation des corps à identifier dans la basse geole (servant aussi pour proécéder à la Question).
Avatar de l’utilisateur
Dr DANDY
 
Messages: 96
Inscription: Ven Déc 24, 2010 11:52 am

Suivante

Retourner vers Cthulhu

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron